Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2015

Mieux qu'un mal nécessaire

Le non-marchand, un concept générique qui cache bien des professions. 

soins

Je ne sais si vous êtes comme moi, mais j'ai du mal à situer ce qu'on appelle communément 'le non-marchand'.

Pour moi, tout est marchand.

Une véritable nébuleuse de professions s'y cacherait-il?

Une définition générale de Wiki: organisme sans but lucratif exerçant dans l'économie et la gestion d'entreprise: services fournis par les administrations publiques, et une fraction de ceux de l'économie sociale, tels que ceux fournis par des associations comme bien public.  

Lire la suite

19/04/2015

Comment vaincre le boreout

Le "burnout", tout le monde en a entendu parler. Beaucoup en ont ressenti les effets dans notre époque de dingues. Les connaisseurs du mot "boreout" ne courent pas les rues. ARTE en parlait dans le magazine "X:enius" de lundi dernier

0.jpgJe préviens, les allergiques à l'english vont avoir de l'urticaire à lire ce billet et ce ne sera pas des suites du pollen saisonnier:

"To burn", c'est (se) brûler.

"To bore", c'est s'ennuyer. 

Le "boreout" (ou "bore-out"), c'est l'inverse du "burnout" (ou "burn-out"), le passage du trop plein au trop vide dans lequel il ne reste plus que l'ennui. 

Lire la suite

12/04/2015

L'assassin n'habite plus au 21

Michel Dufranne était l'initiateur de l'assemblage d'une série de nouvelles écrites par différents auteurs sous le "Bruxelles noir"

0.jpg

La ville de Bruxelles, je l'ai toujours trouvée dans la zone des gris dans lequel le vert de gris prévaut.

Voilà que j'écoutais La Première ce 2 avril et il expliquait cela. 

Sans Marine Le Pen, il n'y aurait pas eu ce livre, disait Michel Dufranne.

- Ça commence fort, lui avait répondu l'interviewer.

Lire la suite

05/04/2015

Discussion imaginaire entre "Faustérités"

Un Québécois avait inventé le mot "faustérité". Le site "Contrepoints" avait deux articles qui m'ont inspiré celui-ci. Le premier parlait de la "Fausterité et l'austérité" et le second de la "Belgique avec le gouvernement Michel, c'est l'enfer fiscal". Réunis dans leur intégralité, cela donne cette discussion pascale.

0.jpgLe 1er avril 2014, j'écrivais "Zo dom & Go more" au sujet de pré-élections poissonneuses.

Pas de poisson d'avril cette année ou alors avec du recul à l'allumage avec l'aide de "Cinquante nuances d'aigris" comme livre de chevet actuel.

Dans la presse, des poissons, il y en a eu comme d'habitude.

Jusqu'où aller trop loin avec le rire?

 

Lire la suite