Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/11/2006

Ethique et tics

En Belgique, après Renault-Vilvorde, Ford-Genk et Sabena, revoici les mêmes démons qui resurgissent avec Volkswagen (VW pour les intimes).
EntrepriseA-t-on tiré les leçons du passé après les licenciements massifs de Renault, Ford et de la Sabena? Peut-on vraiment agir à notre niveau contre les multinationales? Toujours "non", comme réponse aux deux questions.

Cette fois, on ne va pas fermer l'usine, est l'info stratégique venue de Wolfsburg après des semaines d'incertitudes et de rumeurs. On va restructurer. On va diminuer les effectifs de 4000 collaborateurs sur les 5800. La courte paille pour savoir qui fera quoi demain! La loi Renault de février 1998 ne changera pas la donne. Elle oblige seulement l'entreprise à informer les salariés de l'intention de procéder à un licenciement collectif, d'en apporter la preuve et d'apporter un plan social. Dans ce cas-ci, une absence de communications vers les syndicats et la base a vraiment fait défaut.

Lire la suite

20/11/2006

Femme, avenir de l'homme

Jean Ferrat le chantait voilà déjà de nombreuses années. Le paternalisme, le patriarcat qui a entretenu les évènements de notre histoire dans sa plus longue période, l'homme est-il en train de subir une revanche de la part de sa moitié?

hommeLa femme a pour la plupart du temps occupé une place de second plan derrière le "machisme" de l'homme, le sexe "fort" par définition. Dans l'histoire, quelques exceptions se sont produites parfois en "cachette" de la véritable identité de l'intéressée.

Dans Égypte antique, en 1500 AC et au cours de la 18ème dynastie, la tante du pharaon Thoutmosis III a usurpé le trône destiné à son neveu trop jeune sous le nom d'Hatchepsout. Pendant trente ans, la Dame du Nil va régner en maître sur l'Egypte dans une régence qui fut loin d'être anodine.

Lire la suite

17/11/2006

Moderato cantabile

Anniversaires à petites doses, pourrais-je dire. Plus d’un an et demi sur mon site propre, près d’un an chez Agoravox en tant que rédacteur et près de trois mois, modérateur. Un petit flashback s’impose.

Le moment de réflexion s’impose en effet en arrière plan et avec le recul du temps. La minute de silence interrompue (bizarre de parler comme ça pour moi). Je me la devais.

Beaucoup m’ont demandé qu’est-ce qui avait motivé cette "folie" épistolaire et parfois "guerrière" qui prend beaucoup de mon temps.

Lire la suite

12/11/2006

Le ciel pour horizon (3)

Volet 1: Sciences et théologie

Volet 2: Vivre et laisser vivre

Volet 3: Mes griefs et mes conclusions
 
1. A l'égard de la religion Catholique

 

0.jpgAvant de commencer, il va sans dire que le préambule qui se trouvait dans le volet 2: Vivre et laisser vivre est toujours de rigueur. Ceux qui ont lu les deux premiers articles ont pu s'attendre au dernier volet plus rapidement. Comme la chrétienté et les autres religions subissaient de nouveaux événements, j'ai préféré attendre. Je n'essayerai toujours pas ni de déplaire à certains, ni à plaire à d'autres. Le christianisme est une belle religion. Il faut trouver ses certitudes, ses incertitudes, ses convictions et ses espérances. Ceux qui les trouvent dans la religion, il ne faut surtout pas les perdre.

Lire la suite

08/11/2006

A vos galènes ou à vos podcasts

Ce 8 novembre, ce fut les petits plats dans les grands à la radio de la RTBF. Le JP, le fameux "Journal Parlé" fête un âge canonique de 80 ans.

Que de nostalgie allions-nous vivre, ce matin. Que de souvenirs dans la tête de nos enregistreurs humains ou magnétiques, mémoires d'émissions de toutes origines, de toutes cultures, de toutes sensibilités.

Lire la suite

04/11/2006

Nul n'est parfait

Nul n'est parfait Poste 2 vitesses.jpgLes travailleurs qui exercent leur profession en dehors des murs de protections paternalistes de nos bureaux ont aussi leur mot à dire.

Certaines professions ou occupations offrent plus de libertés que d’autres. C’est bien connu et je dirais, c’est normal et salutaire. C’est un choix de vie pour ceux qui ne supportent pas l’enfermement dans des murs. Mais les choses changent amèrement pour elles et cet isolement dont elles bénéficiaient se brise progressivement.

Lire la suite