Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/10/2019

Les profils STEM

0.JPGEn 2018, paraissait l'article "La demande pour les profils STEM reste forte en Belgique", alors que le nombre d’offres d’emploi dans les Sciences, la Technologie, l'Ingénierie et les Mathématiques (STEM) avait diminué de 18 % en Belgique.

L'Echo du weekend 28 septembre dernier le répétait dans un autre "Les entreprises pleurent pour des profils "technologiques". Cela faisait des gens sans emploi et des emplois sans personne.

Les profiles de STEM sont toujours demandés en une sorte de circuit fermé. Les nouvelles technologies accélèrent les découvertes des sciences et les maths aident pour encadrer les nouvelles technologies tout en étant chacune complémentaire.

Mais ce sont les nouvelles technologies qui se sont intégrées parfois immiscées dans tous les processus et disciplines de notre actualité.

"Je tiens impossible de connaître les parties, sans connaître le tout, non plus que de connaître le tout sans connaître les parties", disait Blaise Pascal.

Lire la suite

06/10/2019

Le musée de la BD a 30 ans.

1.JPG"Ce 5 et 6 octobre, l'ambiance est à la fête au Musée de la Bd. Pour célébrer les 30 ans du musée, petits et grands sont invités pour profiter des nombreuses animations familiales prévues pour l'événement: grimages en héros de Bd, jeu schtroumpf, photomaton, conteurs, visites guidées, dédicaces d'auteurs et bien d'autres surprises encore".

Il y a longtemps que je pensais visiter ce musée.

Ce fut l'occasion.

La BD de presse occupe très souvent ce blog avec Nicols Vadot et Pierre Kroll et se retrouve sur les murs de Bruxelles.

L'article "La Bande dessine sur les murs" était déjà dédié à la BD et racontait pourquoi elle faisait et fait un tabac à Bruxelles. 

Lire la suite

04/10/2019

Partir c'est regretter un peu

0.PNGLe 5 septembre, Dominique Leroy ne renouvelant pas son mandat et donnait sa démission chez Proximus pour aller chez le concurrent hollandais KPN.

Son but,  entreprendre une carrière plus internationale dans le même genre d'activité mais aux Pays Bas.

Ce qui s'est passé ensuite, mérite un peu de recul et une analyse sur ce qu'on peut appeler désormais "l'affaire Leroy".

Lire la suite