Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2007

Espace vital

Plus connu sous la fameuse expression "Lebensraum", notre espace vital dans nos logements se restreint de toutes parts à coup d'augmentation de prix de ce sempiternel mètre carré.

LogementEn 2005, l'immobilier résidentiel battait record sur record. 2006 a continué sur les mêmes chapeaux de roue. Pour 2007, on s'attend à un léger tassement tout de même. Cela reste à vérifier dans les faits. Accéder à la propriété est le but de beaucoup de Belges qui, paraît-il, ont une véritable brique dans le ventre. Le Salon International de la construction, de la rénovation et de l'aménagement Batibouw de Bruxelles a fermé récemment ses portes et a attirer comme chaque année près de 400.000 visiteurs. La tendance est aux mouvements. Au cours d'une vie, le lieu de résidence ne cesse de changer. Mais, les habitations sont occupées à se rétrécir. Nous ne sommes pas encore dans le monde de Lilliput, mais vu l'augmentation du prix au mètre carré toujours élevée, les maisons, les appartements ont dû prendre un peu moins de goût à l'extension. 

Lire la suite

04/01/2007

Très chère originalité

La recherche de l'originalité a été de tous temps une source de préoccupation majeure de l'homme actif et créatif. Beaucoup d’occasions d’exprimer son « moi » se présentent à chacun d’entre nous. Le potentiel existe surtout dans le domaine artistique. Sera-t-il utilisé ailleurs dans toutes les activités humaines ? Voilà, entre autres, la question.

medium_Tres_chere_originalite_Dali.jpgL'art en général est le domaine de prédilection. Le cinéma, la chanson, la mode, la publicité, la peinture, la littérature et bien d'autres disciplines de la culture ont créé les mouvements d'idées les plus originales, des impulsions nouvelles qui ont secoué le conformisme et les idées reçues. En mal d'originalité? Je vous conseillerais d'aller voir des oeuvres de Dali à Figueres dans son théâtre-musée qu'il a qualifié lui-même de "gigantesque objet surréaliste". Cela remue l'esprit le plus platonique. L'originalité en peinture s'évade et, parfois, s'éparpille bien loin des villes et des endroits propices à création.

Lire la suite

25/12/2006

Le Père Noêl n'en a rien à cirer

Période de fête, fin d'année. Fête, comment, pour quoi et surtout pour qui? J'aurais pu paraphraser cet article "Le Père Noël est une ordure". Mais, y ajouter une couche en contre pied ne sera qu’une manière de dire "qu'on savait". fête

N'y a-t-il vraiment plus de saison?

Oui, c'est peut-être le cas. Le climat est trop doux en hiver et trop pluvieux en été. Les événements de la vie sont logés à la même enseigne.

Tout se dessine, se planifie, se crée à contre temps. La consommation a elle aussi de l'avance à l'allumage.

Prévoir, c'est bien, planifier les choses, c'est encore mieux.

Lire la suite

09/12/2006

Papy, continue de boomer

Le "Papy boom" pourrait encore avoir de beaux jours devant lui. Un peu de réflexion et tout le monde pourrait se retrouver bien plus heureux.

vive la vie !!!La décade que l'on appelle le "Papy boom", nous y sommes en plein. Ces travailleurs nés juste après guerre arrivent ou sont déjà arrivés à une pension bien méritée après de bons et loyaux services, comme ils disent. Est-ce pour autant qu'ils sont à mettre au rancard, à la poubelle de nos vies actives?

Bon pied, bon œil, ces "jeunes-vieux" sont bel et bien prêts à vivre une autre vie. Moins stressante, peut-être, mais non moins passionnante. L'argent, lui, n'a pas disparu, bien au contraire. Il a été épargné (à cette époque, on le faisait encore de gaité de cœur) pour les "vieux jours" ou comme diraient les optimistes, pour des jours meilleurs.

Lire la suite

09/09/2006

Le client est roi

Cette formule 'Le client est roi" revient sur toutes les lèvres avec un sourire en coin. Elle parait fort obsolète dans la pratique d'aujourd'hui. Ca ne semble pas générer de troubles. Cette vieille habitude est là.

commerceMalgré ce qu'en laisse montrer vers l'extérieur, toutes les pubs et vitrines souriantes à outrance, le désir de respecter l'annonce est bien là. Quant à la réalisation effective?
Prêchée pour attirer le consommateur que nous sommes, elle obligerait néanmoins à reconsidérer le credo et à s'appliquer à des bases plus proches du désir des gens.

En période de vacances, ne remarquez-vous pas une ineptie digne de la plus parfaite ignorance du client dans ce qui va suivre?

Lire la suite

20/08/2006

Paisible assurance

"Tout peut s'assurer" disent les assurances. Mais est-on en droit de s'assurer impunément de choses qui relèvent de sa seule responsabilité morale ou sentimentale?

entrepriseOh, douce assurance! Toi, qui va me permettre de m'ouvrir, de m'éclater, de m'assurer sur les défauts de la vie et de ses aléas qui se trouvent inscrits dans une destinée trop imparfaite.

Et, oui, délier un peu sa bourse pour obtenir cette sécurité si chère à tous est la volonté de chacun et parfois même une obligation quand le particulier "s'oublie" dans sa vie de citoyen responsable.   

Dans ce domaine particulier, tout est possible et quand je dis tout, c'est tout ou presque.

Lire la suite

10/06/2006

Tu le veux, tu l'auras

Il était une fois un consommateur qui rencontra son vendeur avec sa marchandise au juste prix.  

"L'aile ou la cuisse", vous vous souvenez?

Lire la suite

12/02/2006

Le "décoût" de la vie

L'Euro, ce bouc émissaire bien venu pour voiler la réalité vraie. Le Centre de Recherche et d'Information des Organisations de Consommateurs (CRIOC) a fait son enquête.

1.jpgL’Euro vient de fêter ses 4 ans mais plus il grandit et moins les Européens l’aiment. A sa naissance, en 2002, ils étaient 60% à trouver que l’Euro, c’était un bon coup. Aujourd’hui, c’est tout juste s’il décroche encore une majorité. Son pire péché serait d’avoir «apparemment » fait flamber les prix. Et même si toutes les mesures de l’inflation prouvent le contraire, plus de 80% des consommateurs en restent convaincus.

Lire la suite