Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/08/2010

Programme de relaxation en Chine

Deux ans déjà depuis les Jeux Olympiques de Pékin. Où en sommes nous?

0.jpgAprès ces J.O, j'écrivais "Verso Chine".

J'imaginais, avec l'aide de ceux qui en parlaient dans la presse ou ailleurs, les suites de cette démonstration de forces physiques, de cette volonté d'en imposer au monde comme tous pays émergents pouvaient le penser.

"Les choses pourraient devenir bien "insupportables après 2008", écrivais-je. Critique en prenant les précautions de ne pas dire pour qui. Depuis, les JO, chacun a repris son collier sans vraiment avoir compris les objectifs de l'un par rapport à l'autre.

Lire la suite

09/02/2010

Identification à l'indienne

La puce indienne.jpgAvant les élections en Inde, je sortais un article "Sucer mais pas avaler"(1). Après les élections, je revenais avec une suite(3). Voilà, que je tombe en arrêt devant d'autres nouvelles inattendues ou peut-être attendues. A vous de juger. 

En France, les débats sur l'identité nationale fait rage. Les papiers d'Etat Civil, les certificats de nationalité auraient-ils perdu de leur efficacité pour se justifier d'un statut de français? Mais, cette frénésie 'identitaire toucherait-elle la plus grande démocratie?

Pour rappel, lors des élections indiennes de mai, il s'agissait de s'attirer les voix et les électeurs à sa cause. Deux partis, au coude à coude, inventaient et inventoriaient une séries de promesses de distributions de riz pour les plus pauvres pour attirer les électeurs à leur cause, voire de discriminations positives. Une myriade de petits partis complétaient le jeu démocratique et attendaient leur tour. Alors, pourquoi pas un peu de populisme à l'européenne?

Lire la suite

16/12/2009

Shanghai, premières

20.jpg010 sera l'année de Shanghai. Pour y arriver, cette ville a brûlé les étapes du modernisme sans se retourner vers son passé, sans même lui avoir laissé une chance de donner un arrière goût. La préparation de l'Exposition Universelle de 2010 a, comme il se doit, mis les petits plats dans les grands. Mais, une histoire moins glorieuse colle toujours au talons.

 

Lire la suite

03/05/2009

Sucer mais pas avaler (3)

0.jpgAprès un départ de l'Inde dans le (1), nous avons continué la visite du propriétaire. En transit dans d'autres pays, de continent en continent dans le (2).  Nous retournons en Inde pour la conclusion. L'Inde est la plus grande démocratie dans le monde, rappelons-le.

Dans l'Echo du dernier week-end, l'Inde était à nouveau sur la sellette du questionnement et de la surprise. Un correspondant de New Delhi avait envoyé son papier qui devait éclaircir, en plus vrai, sur le terrain, le sentiment de mon premier article.

Titre: « Profession tueur, voleur ... député ».

Lire la suite

28/04/2009

Sucer mais pas avaler (2)

Dans mon article précédent, je passais en survol les élections en Inde, celles d'Afrique du Sud. Pour finir par les accommoder à la mode de chez nous. Prolongeons-la cette mode.

20090421Pirates partout.jpg 

Pourquoi ne pas commencer par une petite prière païenne avec les vues à l'occidental et les paroles modifiées, rimant avec un "Notre Père"?

Lire la suite

23/04/2009

Sucer mais pas avaler (1)

0.jpgLe 15 avril, je lisais un article du journal l'Echo qui annonçait les élections en Inde pour le lendemain. Le titre était "L'instabilité politique menace l'Inde". Voici, les tenants et aboutissants de l'affaire, extrapolés ensuite à la mode de chez nous.

J'ai déjà eu l'occasion de vous parler de l'Inde d'aujourd'hui sous les notes d'une "Symphonie indienne". Nous voici dans des temps plus difficile. Entre 2004 et 2008, la croissance moyenne s'élevait à 9%. Le top de toutes les démocraties. Depuis fin 2008, ce pourcentage tombait à 7% à cause de la crise. Pas mal, quand on sait que les autres, à part la Chine, comptent en négatif.

Lire la suite

26/11/2008

Le Soleil Levant, un soleil du rouge au noir?

Après le Japon qui en son temps faisait trembler les producteurs de voitures d’Occident, la Chine, la Corée et bien d'autres de l'ASEAN remettaient le couvert. Le soleil High Tech japonnais, l'Hinomaru, la techno, la petite auto prennent-ils, cette fois, un coup de soleil noir?

Le soleil levant, un soleil du rouge au noir drapeau.jpgLe 11 janvier 2006 et le 10 décembre, deux «Questions à la Une» à la RTBF posaient la question «Les voitures chinoises vont-elles envahir le monde», "Comment faire fortune en Chine, rêve ou réalité" . On n'en est plus là, même chez les précurseurs.

Le journal L'Écho du 27 décembre 2007 titrait « L'économie japonaise subit un coup de sabre ».

Il s'agissait, alors, d'une crise du logement sans précédent initiée par la réduction des coûts et suivie par des milliers de personnes qui devaient quitter leurs logements menacés d'effondrement à la moindre secousse tellurique. 

Lire la suite

27/08/2008

Verso Chine après les J.O. (3)

 Le futur chinois et des autres

Les choses pourraient devenir bien insupportables après 2008, une fois, la flamme olympique éteinte.

Lire la suite

25/08/2008

Verso Chine jusqu'aux J.O. (2)

Retour une dernière fois, après les JO, dans cette Chine "vorace" d'après l'occident. Après "Le choix du danger", "Rétro Chine", nous avons eu ces fameux Jeux Olympiques, objets de tant de controverses et de discussions. Quelles conclusions pourrait-on en tirer?

2008, l'année du Rat avait mal commencée pour la Chine. Trentième anniversaire de la "réforme d'ouverture" lancé par Deng Xiaoping en 1978.

"Boom ou miracle chinois" vu par l'occidental. Explosion de la pollution et des déchets toxiques pour les Chinois dans un concert de nations qui ont tergiversé longtemps pour décider "Ira ou ira pas".

Lire la suite

24/03/2008

Le choix du danger

retro-chine-reporter.jpgCette fois, à Olympie, elle est partie la flamme olympique pour 137.000 kilomètres. Elle transitera par Lhassa, est-il ajouté. Les jeux de 2008 sont la vitrine des réalisations chinoises sur la scène internationale mais ils ont, surtout, une dose de « politique » qui a, semble-t-il, été sous-estimée lors du choix de Pékin. Les événements récents du Tibet n'en sont qu'un début.

Le choix de Pékin pour les JO était-il judicieux le 6 septembre 1999? Mais qu'est-ce que les Jeux Olympiques vont-ils aller faire dans cette galère? La situation politique était connue de tous au moment de ce choix. Pas de surprise, donc.

Lire la suite

15/03/2008

Rétro Chine (1)

retro-chine_carte.jpgGrande Chine, ton histoire ne date pas d'hier. Te revoilà plus forte que jamais, pour nous le rappeler et parfois pour nous effrayer. Nous sommes à quelques mois de l'ouverture des JO de Pékin. Essayons une rétro pour extrapoler, ensuite, sur l'avenir dans un deuxième volet.

L'histoire de la Chine remonte à la nuit des temps. Très riche par ses histoires de dynasties d'empereurs jusqu'en 1911. Le premier empereur, Qin Shi Huangdi. réalisa la première unification par la force sous la Dynastie Qin.  

Le Figaro consacrait, en mars, un hors série en panorama sur cette épopée.

Remontons seulement au début du 20ème siècle.

Lire la suite

22/08/2007

Symphonie indienne

entrepriseL'Inde est la deuxième nation la plus peuplée du monde avec plus d'un milliard d'habitants. Véritable mosaïque mélangée entre cultures et religieux. Depuis le 15 août 1947, indépendance et démocratie. Chez nous, depuis quelques temps, dans plusieurs sociétés commerciales, l'outsourcing l'offshore, des mots qui n'ont plus de secrets. Ils existent dans les activités des TIC (Technologies de l'Information et des Communication). De l'autre côté, sur place, comment s'en sort-on?

ARTE programmait son "Thema", ce 12 août sur ce thème à l'occasion du 60ème anniversaire de l'indépendance de l'Inde.

L'immense marché potentiel indien affiche 9% de croissance par an et il est le seul avec sa main d'oeuvre qualifiée qui puisse faire contrepoids à la Chine.

Lire la suite

01/12/2006

Un nouveau pont trop loin

voyage,guerreLa France avec la FINUL s'est proposée comme d'autres à prendre son bâton de pèlerin  entre deux eaux à courant contraire dans le Sud Liban. Elle a frisé l'incident diplomatique dans ses bons offices. Tentatives d'explications par un témoignage touristique anodin...

Événement de fin octobre mais révélé seulement le 9 novembre, la RTBF nous apprenait que dans le Sud Liban (Deir Kifa), les choses avaient presque tourné à l'aigre. L'aviation de chasse israélienne avait survolé les postes retranchés français et ont fait mine de tiré sur leurs positions à deux doigts de riposter et frôler la catastrophe. La ministre de la défense ne s'est pas cachée de le clamer haut et fort.  Comme si de rien n'était, comme si un accord n'avait pas bétonné, accord fragile, mais accord tout de même entre Israël et le Liban.

Lire la suite

17/10/2006

Des trucs pour les Turcs

La Communauté Européenne joue aussi le scénario connu de "Je t'aime, moi non plus" avec la Turquie depuis le début des relations. Débat idéologique, culturel, on n'en a pas fini d'en parler de l' "intrusion" de la Turquie dans la CE.

europeVoilà plus de 40 ans (1959 en fait) que la Turquie frappe aux portes de l'UE. Le feu vert pour les discussions sur l'adhésion de la Turquie dans l'Union Européenne venait d'être donné en 2005, la porte s'entrouvrait et elle entrait dans le sas de l'Europe sans certitude d'en dépasser le seuil. Si les choses arrivaient dans le sens désiré par les Turcs, dans quinze ans, ce grand pays pouvait entrer dans la grande "famille européenne".

La journaliste Chantal Istace avait ces mots à la radio RTBF1 le 4 octobre 2005 :

Lire la suite

02/06/2005

T-shirts à gogo !

0.PNGLes textiles, premières proies de la Chine ou d'Inde pour envahir les pays européens.  

En février dernier, je parlais des répercussions de la levée des quotas à la production textile chinoise survenue au 1er janvier 2005. Depuis lors, l'inondation des produits textiles chinois des marchés européens et américains poussent de plus en plus d'entreprises occidentales de mettre la clé sous le paillasson.

Cette date marquait, en effet, le démantèlement complet de l’Accord Multifibres, qui avait auparavant imposé des restrictions quantitatives sur l’exportation chinoise des vêtements.

Lire la suite