Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/10/2008

Et la raison fut

Lundi 13 octobre, on observait un vif rebond à New York. Le 15, rechute en Europe. Un "lundi rose" qui virait au rouge, deux jours plus tard. Depuis, la chute semble freiner sa course en plus de douceurs mais toujours aussi volatile. La Bourse, c'est comme la vie, cela respire. Alors, tirer une leçon d'une crise ou de plusieurs? C'est le même prix...

0.jpgA quand la sortie du tunnel? Qui oserait le dire aujourd'hui? Le brouillard de l'inconnu? Rien ne déplait autant la Bourse que les inconnues. Le pessimisme s'est propagé et a été tellement fort qu'il faudra du temps pour relancer la confiance.

L'optimiste a fait semblant de ne rien entendre. Le neutre a été attentiste, ouvert à toutes les rumeurs pour virer au quart de tour. Le pessimiste a perdu, à jamais, son épargne dans les statistiques.

Lire la suite

15/10/2008

"In vino", carré d'as ?

Que ne ferait-on pas pour un verre de vin? Tout le monde n'est pas nécessairement d'accord. Pardon, Messieurs les producteurs, viticulteurs et consommateurs.

boisson,vinL'émission de "L'envoyé spécial" de septembre 2005, parlait du vin et s'intitulait: "Des flacons d'éternité", déjà une rediffusion de décembre 2004. Je le ressors de sa boîte une nouvelle fois, comme on le fait le plus souvent quand les vendanges sont là et en fonction de l'actualité.

A l'époque, le texte l'annonçant sur la chaîne, disait :

"Ils ont entre 100 et 150 ans, plus parfois… Et pourtant, ces vins-là ont gardé une jeunesse étourdissante. On les appelle vieux millésimes. Ils ont été élaborés, vinifiés lors d’années exceptionnelles et aujourd’hui ils n’ont pas une ride....

Lire la suite

07/10/2008

Sommes-nous tous devenus mazos ?

J’ai toujours aimé jouer le rôle d’enfoiré. Cela fait un bail que les premiers lecteurs me suivent dans ma démarche. Enfoiré, mais jamais masochiste, même si les sujets étaient parfois très sérieux.

0.jpgDrastique et pragmatique sont les adjectifs que j’aime m’ajouter.

Je ne jouerai jamais un des rôles de sadique ou de masochiste qui, lors d'une rencontre, verrait le premier répondre par la négative après la demande du second de lui faire mal.

Les Réflexions du Miroir renvoient parfois une obligation de changer son fusil d’épaule à son auteur quand il n'est plus compris dans ces objectifs.

Nous nous apercevons de plus en plus qu’on aime se faire peur.

Il y a depuis toujours les médias qui se doivent de prévenir et il y a depuis la dernière décade les blogs et les sites citoyens qui en ajoutent une couche.

Lire la suite

05/10/2008

L'Amérique, présidence pragmatique ?

Que de choses n'a-t-on pas dit et écrit pour définir ce qu'est avoir l'esprit américain? Du "Grand Satan" au "monde de demain". L'Europe, au milieu, s'interroge sur les différences et les résultats des élections américaines qui pourraient influencer le monde entier. Cette fois, dans l'incompréhension totale de ce qui lui est arrivé suite aux dérives de cette Amérique. Après la crise, un peu de confiance revient avec le coup de poker de 700 milliards de dollars. "Bien loin de la "vieille Europe", l'Amérique, mais encore..." Article qui avait été ébauché dans "Tout va mal, non peut-être..."


 Les USA ont l'habitude de se retrouver dans l'opposition dans un état de (presque) guerre. Adulés ou mal aimés, les États Unis contre tous, mal compris de tous. Cela l'a toujours obligé d'ouvrir, plus que partout ailleurs, la bourse au budget militaire.

Lire la suite

28/09/2008

Tout va mal, non peut-être... (*)

Aujourd’hui, il y a un malaise latent et croissant. Pouvoir d’achat en baisse, gouvernements en déséquilibre, inflation, fluctuation anormale des monnaies, crise alimentaire et financière, insécurités. Cycles de vie, de la société, des êtres vivants ou plus philosophiquement une question de confiance en soi?

0.jpgCet article se trouve dans la rubrique "Philosophie" et non pas dans celle de l'énonomie. Pour commencer, je reprends un billet d'un humoriste belge, Bruno Coppens, d'il y a exactement un an. Son titre "C'est ma première subprime-party". Il parlait du tsunami boursier du mois d'août 2007. Le mot "subprime" lui faisait peur car à une lettre près, on arrivait à "supprime" et cela le submergeait comme un subalterne à qui l'on subtilise les moyens de subsister. Il rappelait les règles du jeu de l'argent à consommer tout et tout de suite aux Etats-Unis. Le nid douillet, douillé qui revenait à la case ou à la casse départ.

Lire la suite

17/09/2008

De l'art novo à l'Art Nouveau

A Bruxelles, l'Art Nouveau a sa place comme dans beaucoup de villes que l'on voulait prestigieuses. Qu'en reste-t-il? Quelques maisons qui ont été reconnues comme exemplatives. D'autres sont malheureusement devenues des taudis et ont disparu. Cet Art Nouveau, je l'appellerais, dès lors, Art de la Résurrection ou Art Novo, en résonance avec l'Art Déco qui a suivi pendant les années 1920. Y aura-t-il un jour un art plus nouveau encore, plus jeune? Un véritable Art Nouveau.

0.jpgVéritable patrimoine culturel que ces immeubles de maître qui se répartissent dans des quartiers parfois chics et parfois cédés à une population diversifiée.

On a démoli la Maison du Peuple de Horta. D'autres maisons suivent le même chemin laissé à l'abandon sans entretien. Il est vrai qu'entretenir une maison de ce gabarit, il faut du répondant du côté finances et aussi une volonté de garder un patrimoine.

Lire la suite

13/09/2008

Le chic, le chèque et le choc chypriote

La fin des vacances a sonné. C'est le moment de revoir ses photos. Et, si on allait à Chypre, troisième île de la Méditerranée. Dans le peloton des derniers arrivés dans la communauté européenne. Chypre reste très insulaire, très à l'écart de la folie du continent. Une phrase d'Alice Sapritch va me servir de titre et de fil conducteur.

voyageMon voyage dans cette île de Chypre date de 1987. Cette île a vu naître Aphrodite, déesse de l'amour au rocher Ptre tou Romiou en sortant de l'écume de la mer azur. J'espère qu'elle avait des sandales pour marcher sur les galets et vu qu'elle a eu quelques amants, que sa romance n'a pas été gâchée pour la même cause.

Lire la suite

27/08/2008

Verso Chine après les J.O. (3)

 Le futur chinois et des autres

11.jpgLes choses pourraient devenir bien insupportables après 2008, une fois, la flamme olympique éteinte.

Lire la suite

25/08/2008

Verso Chine jusqu'aux J.O. (2)

Retour une dernière fois, après les JO, dans cette Chine "vorace" d'après l'occident. Après "Le choix du danger", "Rétro Chine", nous avons eu ces fameux Jeux Olympiques, objets de tant de controverses et de discussions. Quelles conclusions pourrait-on en tirer?

2008, l'année du Rat avait mal commencée pour la Chine. Trentième anniversaire de la "réforme d'ouverture" lancé par Deng Xiaoping en 1978. "Boom ou miracle chinois" vu par l'occidental. Explosion de la pollution et des déchets toxiques pour les Chinois dans un concert de nations qui ont tergiversé longtemps pour décider "Ira ou ira pas".

Lire la suite

22/08/2008

Taire le silence

Fini les complexes, pouvait-on penser en mai 68 après avoir tenté de briser des barrières. Et pourtant, il y a beaucoup de nids de poule sur la route des pensées et des mots. Nous allons le voir dans la forme et dans le fond.

parolePlus facile de le dire que de le faire. Le silence est d'or et souvent, il dort.

La plupart des familles ne laissait pas parler leurs enfants. Une prise de conscience s'est révélée au grand jour en mai 68 et puis s'est rendormie.

A l'école, souvent, la communication allait trop souvent dans un sens et pas dans l'autre pour en rechercher par l'analyse une certaine vérité logique.

Adulte, rebelote. Les amis, les employeurs en ajoutent une couche. Trouver la ligne médiane devient périlleux.

Lire la suite

05/08/2008

Y a-t-il un Monk en vous?

Etes-vous phobique comme un Monk? Avez-vous déjà entendu le nombre de phobies que le monde peut subir? C'est à se faire peur pour des milliers d'années.

0.jpgInimaginable.

Il a fallu qu'on m'en parle.

Je savais qu'il y en avait bien quelques unes de ces peurs incontrôlées mais qu'il en existe un dictionnaire des phobies, je n'aurais jamais oser l'imaginer.

Le site de ce dictionnaire était canadien. Mieux vaut savoir.

Après la description originale du site canadien, ajouter l'humour à ce lexique, n'était-ce pas la meilleur manière de passer l'été?

L'humour efface les peurs.

Lire la suite

29/07/2008

Onde de Magnitude Capitale

L'OMC (l'Organisation Mondiale du Commerce) a, pourrait-on dire, une "banane de discorde" dans les discussions à Genève. Mais, si cela n'était que cela...

onde-de-magnitude-caitale_00.jpgLes négociations de l'OMC à Genève se déroulent dans un climat tendu. Pierre Defraigne, Directeur de la Fondation Madariaga (pour la prévention des conflits) était invité à la radio ce 28 juillet. Le clivage entre pays riches et pays émergents était le point d'accrochage, d'ancrage entre des blocs mouvants dans le temps. J'en avais déjà eu un article sur le sujet "On Me Cochone l'OMC".

Lire la suite

22/07/2008

Les triangles des Bermudes

Les triangles des Bermudes_00.jpgNous sommes en période de vacances mais nous n'allons pas survoler ce triangle de mystère au dessus de l'Atlantique. Il s'agit d'une série de triangles plus terre à terre, de plus durs, même, en abordant le mal-être des ados. Il se traduit trop souvent en fugue, violence et maisons d'accueil. En perdition terminale, le crash s'appelle le suicide. (suivi de l'émission "Questions à la Une" du 12 avril 2006)

Les triangles des Bermudes, abordant le mal-être des adolescents, n'ont rien d'idylliques. Bien au contraire. 

Lire la suite

20/07/2008

Que la fête commence, enfin presque...

Ce matin du 20 juillet, veille de la fête nationale belge, je me lançais comme d'habitude à la chasse à l'air pur. Cette fois, je prenais la voiture pour préparer mon croque en jambe de joggeur solitaire. La nature n'est-elle pas derrière tous les chemins de l'aventure sans aller bien loin ?

quel-est-le-prix-des-plomb-21-juillet-discours2.jpgJ'avais décidé d'aller voir en ville, les préparatifs de cette fête qui prenait une connotation spéciale au vu de l'aventure, du sort dans laquelle, les Belges, en général et les Bruxellois, en particulier, se voyaient progressivement mener par la politique dont on a déjà parlé sur cette antenne. Nouvelle période de sursis pour permettre d'espérer que la fête se passe avec les meilleurs augures de réconciliation.

Lire la suite

17/07/2008

Paradoxe ou aveuglement volontaire ?

paradoxe-ou-aveuglement.jpgLe dimanche 13 juillet, les pays qui entourent la Méditerranée se réunissaient en grande pompe à Paris pour parler de paix et rechercher les moyens de la dépollution de ses eaux bleues. Le lendemain, fête nationale, on se congratulait encore, en groupe, pour concrétiser la réussite de leur nouvel Union.

Lors de mon précédent article sur la façon dont les étrangers appréciaient la France et ses dirigeants dans l'article "Ne m'appelez plus jamais France", j'avais déjà souligné que le rejet de la Turquie dans la grande Europe avait quelques aspects très partisans.

Lire la suite

13/07/2008

Les vacances de demain comme d'avant hier?

"Et si on volait moins?" lisais-je d'un côté dans le Test Achat. Dans le même temps, on faisait rêver à "Bali la paradisiaque" d'un autre côté dans l'Echo. Ne faudra-t-il pas harmoniser les discours?

 les-vacances-de-demain-comme-davant-hier_00.jpgles-vacances-de-demain-comme-davant-hier_05.jpgNous sommes à nouveau en période de vacances.

Le site vinivi oriente toujours nos désirs de prendre le large. "Près de 230 kilomètres de bouchons en France" lisait-on en même temps.

Lire la suite

01/07/2008

Corrections à l'amiable

Le 19 janvier 2007, on lisait dans la presse (Le Soir) que la Californie voulait interdire la fessée aux enfants de moins de trois ans. Dans un dossier, le Nouvel Obs 2277 de la semaine dernière reprenait le flambeau du thème de la gifle et se posait la question de "l'autorité jusqu'où". Corriger, n'est-ce pas aimer, en somme ?

educationL'État de Californie va examiner une proposition de loi qui propose de transformer en délit, avec prison à la clé, le fait de donner la fessée à de jeunes enfants. Le texte, préparé par une députée de la région de San Francisco, la démocrate Sally Lieber, voulait punir les parents qui donneraient la fessée aux enfants de moins de trois ans.

Les parents deviendraient passibles des tribunaux et risqueraient un an de prison ou 1.000 dollars d'amende. "Je pense qu'il est plutôt difficile de faire admettre qu'il faut battre un enfant de trois ans ou moins", argumentait Mme Lieber, qui souhaitait introduire la proposition devant l'assemblée.

Lire la suite

25/06/2008

Ne m'appelez plus jamais, "France"

Un article du Nouvel Obs a attiré mon attention et approfondi mes convictions de ce que représente la France actuelle. Un titre, d'abord une chanson 

0.jpgAttention, je vais être excommunié. Je Vous le dit d'avance, si vous n'avez, Français, pas le courage de lire ce qui va suivre ou n'aimez pas la critique, passez votre chemin.

Un article du Nouvel Obs 2276 s'inquiétait de savoir comment les Français étaient vus par l'étranger, par ses voisins européens.

Cela valait la peine et le détour d'écouter ce que pense de Vous et de nous, les Européens. Il est sûr que chacun a à se reprocher des tares qui proviennent de son passé ou de sa manière de penser, ce ne sera que partie remise mais, de la critique, nous avons tous à y gagner.

Lire la suite

23/06/2008

Le CapitaMal

Nous subissons un "problème" dans la vie des entreprises que certains appellent "malheur" de nos générations jeunes. Le Capital. D'où vient-il? Comment en est-on arrivé là après une transition d'à peine un demi-siècle. La nostalgie de la génération du Baby Boom est-elle une sensation de vieux "dégénérés" insensibles comme le laisserait supposer certaines conversations entre jeunes ? 

1.jpgSi la Bourse n'existait pas telle quelle, telle que nous la connaissons? Et si l'argent n'était pas le nerf de la guerre? Et si...

J'ai eu le plaisir de rappeler les principes et dérives de la Bourse dans "Spéculons en paix" et dans "Le spéculte".

Aujourd'hui, on se pose la question "Krachera, krachera pas?" comme si cela allait résoudre les problèmes. Les crises ont existé dans le passé et le marché s'est toujours régulé et redressé.

Lire la suite

21/06/2008

Les vérités par les deux bouts

Les vérités se confondent dans des approches parfois complètement différentes. 

les-verites-par-les-deux-bouts.jpgVous avez parfois pu constater que vous n’étiez pas en phase avec l’opinion de votre entourage sur la manière d’appréhender le monde. Pourtant, on arrive parfois au même résultat mais par des chemins différents.

Le Panda et moi avons eu des discussions épiques sur le sujet de l’approche d’une information et des moyens pour la diffuser. Cela, initié par une différence de point de vue.  

Lire la suite