Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2010

La Terre, une planète vivante ! (2-2)

L'histoire de la Terre n'est pas un long fleuve tranquille. Elle vient de nous le rappeler avec l'actualité volcanique de l'Islande et de son volcan au nom imprononçable. Cette fois, passons à la manière d'appréhender les risques pour vivre sur notre planète bleue. Le livre de Maurice Krafft, "La Terre, une planète vivante !" qui me sert de fil rouge, était d'actualité en 1978, à sa sortie. D'autres découvertes ou inventions ont suivi et suivront peut-être. La philosophie de tout cela restera très personnelle.

1.jpg

Lire la suite

26/04/2010

La Terre, une planète vivante ! (1-2)

Un volcan en Islande qui paralyse l'activité et les avions en Europe. On n'avait jamais vu cela. Et pourtant...

1.jpgOn s'en souviendra. Il a suffit d'une éruption d'un volcan qui n'était même pas sur la liste des plus dangereux, sur cette petite île d'Islande, pour paralyser tous les transports aériens d'Europe.

A juste titre, les risques existaient comme l'écrivait un autre rédacteur "Cendres et réacteurs".

Le 14 avril, le volcan commença son éruption et des fumées montaient progressivement jusqu'à 11.000 mètres d'altitude.

Lire la suite

14/03/2010

La perception du temps

La question posée par le Science et Vie de février m'intéressait tout particulièrement: "Pourquoi le temps passe de plus en plus vite?".

0.jpgSynchroniser les évènements de la vie en commun a toujours été une préoccupation grandissante de l'homme.

Toujours vers plus de précision, l'histoire de la mesure du temps, une histoire sans fin.

Le calcul du temps est devenu même une passion pour les horlogers.

Bien loin le temps du clepsydre antique. Bien loin, le temps astronomique que l'on découvre encore du haut de la Tour Zimmer à Lierre, pas loin de chez moi.

Lire la suite

22/02/2010

Du fun aux drums

En ce début de 2010, n'en avez-vous pas assez de ces drames et de ces sautes d'humeur de la nature, de ces catastrophes? Il y a un an et demi, j'écrivais un article de voyage à Madère. Je le titrais de "Funchal, le 'fun' de chaleur". La dernière catastrophe climatique y a eu lieu vendredi dernier.

1.jpgAprès un hiver très rigoureux un peu partout. Washington qui a connu son "Apocalypse snow". Après, les soubresauts de la terre à Haïti qui ont fait des milliers de morts. Des pluies diluviennes, qui ont mené les Canaries, terres de l'éternel printemps, dans le questionnement à la vue des pluies incroyables. Un minaret à Meknès qui s'écroule pendant la prière du vendredi à cause des pluies qui ont entamé la structure en pisé pourtant résistante à 200 ans d'âge.

Lire la suite

17/02/2010

Civilisations anciennes. Ça vient et ça s'en va

Le Monde sortait récemment "L'Atlas des Civilisations". A notre époque multipolaire, il est intéressant de s'apercevoir avec le recul du temps ce qui a fait une civilisation, ce qui l'a mené à son apogée, ce qui l'a fait disparaitre.

Les civilisations ca va ca vient_10.jpgAprès l'Atlas des migrations (1) et (2), voilà celui des civilisations qui en sont les dérivées. Les cultures sont des mouvances, des brassages de peuples à la base d'une civilisation. Évolution naturelle ou artificielle dans une logique ascendante ou descendante pour des raisons parfois difficilement compréhensibles ou énigmatiques. Les énigmes subsistent quand aucun écrit n'accompagne les évolutions ou que les écrits trouvés sont resté non traduits.

Lire la suite

09/02/2010

Identification à l'indienne

Avant les élections en Inde, je sortais un article "Sucer mais pas avaler"(1). Après les élections, je revenais avec une suite(3). Voilà, que je tombe en arrêt devant d'autres nouvelles inattendues ou peut-être attendues. A vous de juger. 

La puce indienne.jpgEn France, les débats sur l'identité nationale fait rage. Les papiers d'Etat Civil, les certificats de nationalité auraient-ils perdu de leur efficacité pour se justifier d'un statut de français? Mais, cette frénésie 'identitaire toucherait-elle la plus grande démocratie?

Pour rappel, lors des élections indiennes de mai, il s'agissait de s'attirer les voix et les électeurs à sa cause. Deux partis, au coude à coude, inventaient et inventoriaient une séries de promesses de distributions de riz pour les plus pauvres pour attirer les électeurs à leur cause, voire de discriminations positives. Une myriade de petits partis complétaient le jeu démocratique et attendaient leur tour. Alors, pourquoi pas un peu de populisme à l'européenne?

Lire la suite

20/01/2010

Les tabous toujours au programme ?

L'éducation des jeunes et surtout des moins jeunes est un problème de reconnaissance des tabous.

educationPresque 4 ans, depuis "Demandez le programme et corrigez-le". Le but comparer les modèles d'apprentissage dans certains pays européens. Force est de constater que depuis la situation s'est durcie. L'éducation est-elle une affaire de situation conjoncturelle ou structurelle? Les tabous du diplôme, bien que bien accrochés dans les habitudes, ne sont-ils pas à remettre en question eu égard de certains événements ou faits nouveaux?

Lire la suite

29/12/2009

Trêve des Confiseurs

Comment présenter mes souhaits pour 2010 et clôturer une année 2009 difficile? Pourquoi pas une parodie de tous ces événements qui se bousculent avec un peu de philosophie constructive ? Cela changera des banalités dites à cette occasion. Il existe la trêve des confiseurs pendant ces fêtes. Profitons-en.

20091220Noel 2009.jpgCette fois, je me "paye" ma "Trêve des Confiseurs". Amusant de trouver cette explication à son sujet: "Au tournant du solstice, on brave les rigueurs de saison pour mieux se persuader qu'on existe et qu'on est vivant. Bombance, donc ! Et on fait sonner le tiroir-caisse du confiseur. C'est donc la trêve pour tout le monde sauf pour les confiseurs.".

Alors, si, à ces confiseurs, je leur accordait, cette fois, une vraie trêve? Une nouvelle décennie arrive. Les compteurs sont à zéro. Dès maintenant, j'utiliserai l'imparfait pour ce passé parfois douloureux.

Lire la suite

09/12/2009

Cause perdue dans l'éphémère

La foi en la jeunesse et son cortège de bienfaits par la fraicheur, l'esthétique, qui attirent le regard des autres. N'est-ce pas la recherche d'une maturité primaire  formatée par l'éphémère? Prêter une attention plus en rapport avec les réalités ne serait pas plus mal.

1.jpgL'émission "Vivement dimanche" de la fin de novembre dernier rassemblait les plus de quatre fois vingt ans sur le grand divan rouge.

Des paroles, des dictons caractéristiques sortaient, en cascade, lors de l'intervention de la première invitée, Line Renaud: "Qu'est-ce qu'elle est bien conservée pour son âge", "Tu as 80 ans, c'est fou. Tu ne les fait pas", "Avec la chirurgie esthétique, vous ne ferez pas plus vieille, mais vous ne ferez pas plus jeune.", "Il faut s'habiller avec des vêtement de son âge, mais pas avec les vêtements qui ont son âge", "Pour fêter ces octogénaires, les bougies sont devenues plus chères que le gâteau".

Lire la suite

02/11/2009

L'après "Point mort"

L'année passé, à la même époque, je parlais de la mort sous l'angle de la science (Point mort").  Cette fois, j'aborderai le sujet par le côté économique, mercantile.J'ai oublié de vous dire le principal, c'est la fête de la Toussaint, celles des morts, aussi. Et les morts, on les aime avec humour et respect.

0.jpg

Beaucoup de points finaux mais qui ont tous un avant et un après. La mort, un sujet difficilement classable dans la catégorie "parodie".

Encore une fois, Halloween est passé dans la confidentialité de ce côté de l'Atlantique. Les sorcières ont remisé leurs ballets et  leurs masques de terreur jusqu'à l'année prochaine. Elles ne feront plus peur. Fête très rentable pour les commerçants était-il rappelé pour l'occasion.

Lire la suite

21/10/2009

New deal entre privé et public?

Aujourd'hui, il y a de moins en moins de différences de politique entre le secteur privé et public. Le particulier consommateur, lui, suit le mouvement, compte les points, sans pouvoir agir ou réagir qu'aux moments critiques lors des élections.

taxeLa triangulaire des interlocuteurs se relient par un bout: l'argent et la taxe. "La taxe se veut juste et loyale", est-il dit.

La crise s'est invitée, depuis. Elle a bouleversé bien des donnes, bien des opinions pourtant bien ancrées. Les deux secteurs en arrivent à entrer en compétitions dans leurs prétentions, dans leurs manières expéditives.

Lire la suite

12/10/2009

L'Economie sous le feu du Nobel

L'économie devait subir les contre coups de ... l'Économie. Le Prix Nobel de l'Économie devait être attendu au coin de la réflexion cette année après la crise qui a failli faire imploser notre monde par l'effet domino.

0.jpgCe 12 octobre, le Prix Nobel de l'Économie est tombé... en retard sur l'horaire.

Il s'agit d'américains, une femme (pour la première fois) Elinor Ostrom et Oliver Williamson pour leurs travaux sur la gouvernance économique. lls n'étaient pas dans la liste des candidats présentis. Travaux sur la gouvernance qui démontrent l'efficacité des entreprises et des associations locales. Doutes sur l'efficacité des marchés. Plus de pouvoirs aux communautés publiques ou privées pour agir vite et à moindre coût. La gestion des conflits par l'utilisation des hiérarchies. Limites des trop grandes entreprises impactées par les fusions.

Lire la suite

07/10/2009

Echo à l'Echo

On me dit long dans mes articles et par cela, je serais devenu vieux, disait un commentaire. L'idée de ce qu'est la vieillesse serait-elle liée à ne pas pouvoir suivre l'évolution que par le bout de la lorgnette comme il est très souvent le cas dans les médias? Notre ère d'agitation ne permet plus de faire le lien entre les événements comme s'ils étaient chacun dans un tube sans interactions. Alors, si j'appelais un jeune à la rescousse dans une conversation à bâton rompu...

0.jpg

Une voix jeune, plus forte, plus savante que les autres, se fait entendre.

- Cela prend du temps et on n'en a plus, t'as donc rien compris, l'Enfoiré. On a le temps de voir des images. Mais, nous sommes au temps de l'image, de la vidéo, pas au temps de l'écrit. Tu peux pas nous faire un dessin à la place? Si tu fais un billet, cela doit être comme tout le monde avec la réduction des traditionnelles 3 minutes impartîtes à tout bon éditeur en monologue.

Lire la suite

30/09/2009

Diviser ou multiplier?

Mettre le voile au vestiaire ou se voiler la face devant des problèmes identitaires. Voilà la question qui se posait après les manifestations de plus en plus tendancieuses porté par une foule de positions religieuses ou autres. Un philosophe était de la partie dans la discussion. Profitons-en pour ouvrir celle-ci et pour relier l'analogique au numérique.

1.jpgAprès la France qui avec un esprit républicain avait accepté le voile mais mettait la burqa sur la sellette du questionnement. La Belgique reprenait la question de l'acceptation du voile à l'école.

Le MR belge demandait d'interdire le voile et tout signe religieux à l'école au moins jusqu'à l'âge de 16 ans.

Lire la suite

23/09/2009

Robinson cambré cherche Vendredi

Le 27 aout,  le "Journal des vacances" de la RTBF l'annonçait aux actualités: le Chalet Robinson est reconstruit. L'envie pour jouer à Robinson sans quitter Bruxelles, tous les Bruxellois le connaissaient au cœur du Bois de la Cambre sur l'île du même nom. Souvenirs d'enfance et histoire déjà longue de ce bois de la Cambre créé sur une petite partie de l'espace de la Forêt de Soignes.

0.jpgFait divers local, par excellence? Pas vraiment.

Pour le Bruxellois, le Bois de la Cambre représente beaucoup de moments de relaxations dominicaux, de souvenirs et de rêveries en toutes saisons et à toutes les époques.

Lire la suite

16/09/2009

Créateur de chance

Le 18 octobre prochain, la Loterie nationale belge fêtera ses 75 ans. Le « créateur de chance » comme elle aime s'appeler, va mettre à cette occasion les petits plats dans les grands. Des zéros derrière des chiffres significatifs, probablement aussi.

jeuxTout commença avec René-François Detry. Engagé par l'Administration des Colonies, il accède au poste de chef de cabinet de plusieurs ministres des Colonies.

Après le krach boursier de 1929, la Belgique avait de gros problèmes financiers congolais. Léopoldville avait un déficit de 192 millions de francs. Le prix du cuivre et de l'huile de palme s'est effondré. La loterie était interdite.

Le Ministre des Colonies, Paul Tschoffen pense à la tombola. Les antécédent du processus existaient dès l'époque des Romains.

Le Champ de Mars à Paris, la Tour de Westminster à Londres avaient été financé par des loteries.

Lire la suite

09/09/2009

Tous à un dollar ?

Il y a déjà bien longtemps, on travaillait et on recevait un salaire fixe.

0.jpgJe me souviens encore de ce temps-là. Vous vous rendez compte, à cette époque, on était payé mensuellement. On était salarié. On allait même parfois plus loin. Certains allaient recevoir un salaire mensuel, anticipativement... Un treizième, un quatorzième mois, comme si on voulait allonger l'année artificiellement et que l'on ne pouvait payer cela en temps opportun. Incroyable, aujourd'hui.

Lire la suite

02/09/2009

Peter & Co remasterisés

Le Principe de Peter, qui s'en souvient encore? Où en est-il en temps de crise?

0.jpgVous vous rendez compte, le Principe de Peter a quarante ans d'âge. En 1969, Laurence J. Peter et Raymond Hull publiaient leur livre aux États-Unis sous le titre "Le Principe de Peter".

Si on rafraîchissait ce principe, voulu satirique et qui n'est d'ailleurs pas unique en son genre?

Lire la suite

19/08/2009

Changer ensemble pour seulement être

L'idée est lancée depuis quelques temps: "Il faut changer ou mourir". Des réformes, en France, on en est arrivé à l'indigestion. Sommes-nous condamnés à ne jamais stabiliser les potentiels acquis? Sommes-nous des mutants perpétuels plus rapide que l'évolution elle-même?

0.jpgDans la presse, on lisait "Dans une économie globale, basée sur la connaissance, les cycles d'innovation se font de plus en plus rapide".

C'était en septembre 2006, vous vous rendez compte, cela fait bien un siècle, après tout ce qui s'est passé depuis.

Lire la suite

05/08/2009

Viens chez moi, j'habite chez une copine

evénementUn titre de film "Viens chez moi, j'habite chez une copine", m'inspirait un article "provoc". Pour accrocher l'attention? Non, pour établir des statistiques, pour apporter des conclusions et pour mettre à plat certains points dans lequel certains événements sportifs ou autres sont tombés si on n'osait pas y regarder d'un peu plus près.

L'été est la période des événements sportifs par excellence. Si les compétitions de foot sont en mode mineur jusqu'au mois d'août, d'autres sortent leur épingle du jeu. Alors il y a Roland-Garros, puis Wimbledon pour le tennis. Après les Tours réalisés par la Petite Reine, c'est le Tour de France qui couronne la saison avant de remiser les vélos au vestiaire jusqu'à l'année prochaine ou penser à d'autres horizons là où il est attendu à plus petite échelle.

Lire la suite