Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2012

Le culte du monopole?

Curieux ce titre. Je l'avais lu dans un journal. Plus curieux, encore, de parler de Microsoft, de Apple et de les rapprocher des élections présidentielles françaises. J'avais décidé de ne pas consacrer un billet à ces élections trop discutées à m'en donner une indigestion. Un tour pour éliminer les "plus petits". Un second pour récupérer leurs électeurs et leurs fans. Entre les deux, transmettre la meilleure image rassembleuse quitte à se rétracter ensuite. Soigner la réputation, mais elle est vite ternie, si rien ne la supporte.

0.jpg

Si ce n'est pas l'homme qui prend l'entreprise, l'homme sans son image, sans quelques artifices pour l'appuyer dans sa tâche, ne créerait pas l'entreprise.

Le mensuel "Ordinateur individuel" (N°245) avait interrogé Bernard Vergnes, ancien PDG de Microsoft France, sur ce qu'il pensait de Bill Gates à l'occasion de ses 30 ans dans la société. 

Lire la suite

09/02/2012

Timeline et généalogie en ligne

Faudrait-il essayer de réinventer la roue pour faire plaisir à ses fans? Il n'y a pas qu'en politique que le populisme existe.

0.jpgPlus d'un an que le film de l'histoire de Facebook et de Zuckerberg, est sorti.

Facebook enclenche la plus grosse entrée en Bourse de la net-économie.

Le but: lever 5 milliards de dollars même si le groupe n'a pas prévu d'utilisation particulière de cette manne.

D'avoir voulu introduire son IPO en Bourse a obligé Facebook de remplir les formulaires correspondants  à la "Securities and Exchange Commission" et, ainsi, de dévoiler ses points forts et ses points faibles.

Lire la suite

02/02/2012

Kodak, une société qui a raté son tournant?

Parler de sociétés qui ont raté le tournant du progrès, cela arrive plus souvent qu'on le pense.  Cela se produit par beaucoup de détours, de stratégies boiteuses. C'est aussi une concurrence débridée, des prix demandés, une souplesse perdue, une situation mal évaluée, une erreur de "Fusion ou de scission"... Quand il s'agit d'une marque comme Kodak que l'on associe avec le produit en oubliant le mot exact qui s'y cache, là, on passe à la vitesse supérieure.

0.jpgLa photographie en analogique, le cinéma 8mm ont été des passions pour moi. La photographie l'est encore d'ailleurs.

L'histoire de la photo et du passage au "numérique", une histoire de "petit oiseau de sortie".

A l'époque, il était déjà question du cas malheureux de Polaroid et de la photo au développement instantanée toujours sur papier qui était en difficulté. La société Polaroïd s'est restructurée depuis. Relancée dans la bataille en juin 2009 avec le "Polaroïd Two" qui "parle", désormais, en 5Mpix, minimum.

Lire la suite

12/01/2012

Fusion ou scission dans la gestion humaine

Pourquoi se marier et ensuite s'apercevoir qu'il vaudrait mieux divorcer? La réponse est presque bancale au niveau d'une famille. Au niveau politique d'un État, d'une entreprise commerciale, ce n'est pas aussi clair. Il y a l'histoire des empires (1) (2), mais, aujourd'hui, au niveau de la gestion publique et privée, qu'en est-il?

0.jpg

La vie en famille est préconisée par les religions et par les États. Normal, si ce n'était pas nécessairement plus rentable financièrement pour ses membres.

D'où, de plus en plus de concubinages. Vivre ensemble sans cumul des revenus des époux. Meilleur fiscalement parlant, moins coûteux en cas de divorce. L'église chrétienne, malgré son opposition, ne peut contrer cette tendance. Les lois de la charria et le mariage résistent par la criminalisation de l'adultère.

Lire la suite

29/07/2011

Un nouvel ordre mondial?

Un dossier de l'Echo énumérait les enjeux d'une révolution appelée "Le nouvel Ordre mondial". Chaque joueur y tente de conquérir le monde. L'Oncle Sam n'est plus seul à décider du monde. Il doit s'arranger avec des concurrents tout aussi peu conciliants. Dans cette partie d'échecs, trois parties: la technologie, l'énergie et l'économie. La technologie dans les domaines militaires, le spatial et l'Internet. L'énergie par la conquête des ressources naturelles, fossiles ou durables. L'économie, comme moelle épinière, avec ses propres règles spécifiques, souvent non standardisés, non solidaires qui se cachent derrière les sourires coincés, affichés lors des G8 ou G20.

0.jpgLa technologie (Entre la bêche et le semi-conducteur):

La technologie a influencé tous les domaines de l'ordre mondial, lisais-je. C'est peu dire.

Une anecdote raconte que, le 28 mars 2011, une femme géorgienne âgée avait sectionné, par inadvertance, un câble de fibre optique avec sa bêche. On l'appellera la "hackeuse à la bêche". Arménie, Azerbaïdjan et Géorgie étaient privées partiellement de connexion internet.

Lire la suite

22/04/2011

L'oracle maudit de la finance

"Comment ai-je pu faire cela? Je gagnais beaucoup d'argent. Je n'avais pas besoin de plus. Est-ce que j'ai des troubles de personnalité". Voilà la question que se posait Bernard Madoff du fond de sa prison lors d'une interview réalisée par Steve Fushman.

0.jpgA la fin du mois, Bernard Madoff aura 73 ans. Il purge, actuellement, une peine de prison de 150 ans après un procès très médiatisé. Aurait-il un autre nom, celui de "Mathusalem", l'homme qui a vécu 969 ans d'après la Genèse?
Depuis, il se confesse volontiers "rien ne justifie mes actes", mais il ne supporte pas qu'on le considère comme un être malfaisant. Il va même jusqu'à dire qu'il est quelqu'un de bien, alors qu'on le considère comme un monstre qui a trahi la confiance de milliers d'investisseurs, qui a ruiné certaines œuvres de charité et quelques Hedges Funds. A l’extérieur, on le considère, vraiment, comme un sociopathe.

Lire la suite

25/03/2011

"Westalgie", un péril en rose et bleu

Dans les années 70, on parlait de péril jaune. Dans les années 80, on passa au "péril bleu" en partant par l'Ouest. Il revient sous forme "rose et bleu" par un transit par l'extrême Est.

0.jpgLe 4 mars dernier, c'était la grève générale en Belgique.

Le 24 mars, nouvelle manifestation "monstre", cette fois, au niveau européen.

Dans le même temps, le gouvernement portugais jetait l'éponge après un énième programme d'austérité.

Lire la suite

16/01/2011

Tout bouge autour de moi

"Un an après le tremblement de terre et toujours du secours dans l'urgence" est le constat étonnant en Haïti. Qu'est-ce qui arrive à faire survivre les habitants de Port-au-Prince dans un tel constat de désolation? L'écrivain haïtien-québécois, Dany Laferrière, était présent lors du tremblement de terre. Son témoignage sur sa ville est troublant de sagesse.

0.jpgLe 12 janvier 2010 à 16:53 a été une minute qui cachait, en elle, la vie d'une ville, disait Dany Laferrière, lors d'un interview au Vif.

Un tremblement de Terre de 7,3 sur l'échelle de Richter a presque tout détruit à la capitale, Port-au-Prince. 230.000 morts, un million et demi de sans-abris. Dans les jours qui suivirent, 211 miraculés ont pu être sauvés. Des dons ont été engrangés. On estime qu'il faudrait un minimum de 7.750 millions de dollars pour redresser la ville.

Lire la suite

19/12/2010

Salaires en augmentation? Non, c'est pas pour rire

Le complément d'enquête du 13 décembre comparait les salaires français avec ceux qui étaient pratiqués ailleurs. En Allemagne, les métallos viennent de décrocher 1.200 € de primes, l’emploi à vie et des hausses de salaires. Dans la Silicon Valley, Google et Facebook se font la guerre pour retenir le personnel. Les ouvriers chinois, pour la première fois, se sont mis en grève et ont obtenu des augmentations allant jusqu’à 70 %. 0.jpg

Curieux d'oser parler d'augmentation de salaires à ceux qui n'auraient pas de travail.

A entendre que les dividendes, les stocks options, les bénéfices explosaient dans les entreprises, devrait déjà avoir l'art de  mettre en boule. Et pas en boule de Noël même si  la pointe argentée plantée au sommet de l'arbre, on voulait la planter ailleurs... 

Lire la suite

29/11/2010

Amérique, faux rêves et vraies réalités

Les élections ont été un test grandeur nature pour le Président Barack Obama le mardi 2 novembre. Référendum vérité du moindre risque mais qui pourrait rendre la vie plus difficile à la Maison Blanche. Il était prévu que des millions d'Américains ne se déplaceraient même pas pour aller voter. Une période d'euphorie, il y a deux ans. Élections de la colère, hier.

Avant les élections de 2008, j'avais écrit "L'Amérique, présidences pragmatiques". 0.jpg

Je voulais trouver quelques caractéristiques de l'Américain type, sous les directions successives de ses présidents. Ce "proud to be american" qui s'affichait, le distinguait de l'Européen type, plus attaché à son pays, à sa région, voir à son environnement immédiat. Dichotomie politique affirmée de l'Américain qui soit républicain, soit démocrate, s'aligne après les élections derrière son président. Je terminais l'article par un souhait que le nouveau président qui allait être élu, puisse "mettre de l'huile" après les deux mandats de Bush.

Lire la suite

08/11/2010

Un Canada, pas aussi "dry" que cela

Le fameux Canada Dry, celui qui ressemble à de l'alcool sans en être vraiment, nous en rencontrons tout azimut. Le 40ème anniversaire et le 13ème Sommet de la Francophonie à Montreux, TV5Monde ouvrait, ce 24 octobre, les vannes sur son Kiosque en abordant les problèmes de tous les jours sous l'angle de la langue française.

0.jpgC'était, il y a...

... un millénaire, le français, un dialecte du latin était adopté en Ile de France et devenait la langue de l'élite de la société, du raffinement et de l'élégance. Le roman courtois écarte progressivement le latin. En 1539, le français passait dans la langue juridique et administrative du royaume de France. Au 17ème siècle, ce sera le tour de la diplomatie et de l'aristocratie en Europe, de parler en français. Langue qui est parlée par un quart de la population du Royaume. L'exode des protestants et les conquêtes royales vont l'étendre l'influence de la langue en Louisiane et au Canada où les colons sont les premiers à réaliser l'unité linguistique et communautaire.

Lire la suite

05/10/2008

L'Amérique, présidence pragmatique ?

Que de choses n'a-t-on pas dit et écrit pour définir ce qu'est avoir l'esprit américain? Du "Grand Satan" au "monde de demain". L'Europe, au milieu, s'interroge sur les différences et les résultats des élections américaines qui pourraient influencer le monde entier. Cette fois, dans l'incompréhension totale de ce qui lui est arrivé suite aux dérives de cette Amérique. Après la crise, un peu de confiance revient avec le coup de poker de 700 milliards de dollars. "Bien loin de la "vieille Europe", l'Amérique, mais encore..." Article qui avait été ébauché dans "Tout va mal, non peut-être..."


 Les USA ont l'habitude de se retrouver dans l'opposition dans un état de (presque) guerre. Adulés ou mal aimés, les États Unis contre tous, mal compris de tous. Cela l'a toujours obligé d'ouvrir, plus que partout ailleurs, la bourse au budget militaire.

Lire la suite

14/07/2007

Un cuba libre, por favor

Le magazine GEO de mai 2007 titrait « En attendant demain » en parlant de Cuba. Des souvenirs de vacances de 1996 me sont revenus en mémoire. Dix ans après, rien de changé, seul l'espoir qui grandit.

pays,tourismeS'il existe un pays très spécial, il faut parler de Cuba qui allie vraisemblablement toujours les extrêmes: enfer et paradis.

Il y a d'abord les cartes postales, les clichés présentés par les films d'Antoine dont un est passé le 7 juillet sur nos antennes belges, "Iles... était une fois". Antoine, très certainement patronné par les offices du tourisme, aime les Caraïbes, c'est sûr.

Lire la suite

09:20 Publié dans Amérique, Voyage | Lien permanent | Commentaires (49) | Tags : pays, tourisme