Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/09/2020

L'été indien à Knocke

9.PNGLundi 14 août, la température augmente à nouveau et les seuls endroits qui peuvent encore être acceptables, c'est à la côte. La dernière fois que j'y suis allé, c'est en 2007.  

Trop de déplacements de foules vers la mer dès que le beau temps s'installe, ce qui entraînent des bouchons sur les routes.

J'ai fait une nouvelle tentative et dans l'ensemble, cela a bien réussi quand on n'a pas peur de marcher et en ne voulant pas entrer jusqu'au centre en voiture pour la parquer. 

Lire la suite

11/09/2020

Un été malinois

0.PNGEn 2015, j'avais écrit "Malines, jumelle de Molenbeek?". Article qui parlait surtout de l'histoire de Malines avec déjà beaucoup de photographies du centre de la ville à 20 kms de Bruxelles.
D
ans le cadre de devoir passer ses vacances à proximité de chez soi, pourquoi ne pas y retourner pour aller voir de plus près son évolution en franchissant la frontière linguistique?
I
l y a la ville et les domaines de verdure qui attirent tout visiteur de Malines surtout en période estivale.
I
l suffit de quelques notions de la langue néerlandaise ou plutôt flamande pour se retrouver plus proche des Malinois. Cette langue utilise des particules agglutinantes comme l'esperanto. Le photographe y trouve son plaisir.

Lire la suite

03/08/2020

Passion Photos

0.PNGComme suite à l'article "Mission de l'Art" adapté à la photo, je vous présente Jean-Marie Henriotte qui m'avait fait faux bond samedi dernier.

Ses photos se retrouvent sur Flickr et 500Px avec le pseudo "Vidjamna" avec plusieurs entrées différentes.

Lire la suite

06/06/2020

Virus blues (5) : Foutre le camp

0.PNGPénurie de nouveautés dans une torpeur forcée dans un manque d'événements. Une impression de compression du monde en pleine hibernation est née pendant des mois de fausses vacances. Comme les médias, du passé pour combler les vides de nouvelles informations, je l'ai fait au travers de remakes, de vieux enregistrements.
Nous sommes arrivés en phase 3 du déconfinement et ce mois de juin
ressemble à un mois de septembre, de rentrée des classes et de reprise de certaines activités.
Ce simili-automne prématuré apporterait-il le renouveau nécessaire puisque le printemps a été bousillé par le Covid?

Lire la suite

27/05/2020

Virus blues (4) : Le principe de précaution du pangolin

0.PNGSur ce site, la rubrique "Voyages" est celle qui contient le plus d'articles.
En plus des destinations de voyages, il y a les articles philosophiques: "Tout touristiquement vôtre", "Pourquoi partons-nous en voyage", "Les vacances de demain comme d'avant hier?" et "
Vacances autrement".
C
ette année 2020, avec le Covid-19,  les vacances ont tout à coup reçu un coup de Jarnac si pas un coup de vieux avec la peur qu'il a généré.
Contrairement à l'esprit général humoristique de cette série "Virus blues", celui-ci n'en fait pas partie.
Pour la Grèce, l'Italie et l'Espagne, le tourisme est une source importante de revenus dans leur PIB. Ils ont tour à tour rouvert leurs frontières aux touristes étrangers dans des conditions sanitaires drastiques sans penser que la peur du Covid pouvait prendre le dessus.
Se retrouver en quarantaine à l'arrivée, ne vaut-il pas mieux ainsi de rester confiner chez soi?

Lire la suite

24/11/2019

La Chine vue par un autre voyageur (2-2)

0.JPGLe billet précédent racontait l'aventure de Don Quichotte lors de son voyage relativement court de 3 semaines en Chine. Ses visions étaient, comme il le disait, une suite d'impressions sommaires d'un touriste précédé par un guide représentant d'une agence de voyage.

"C'étaient la première fois que j'allais en Chine, j'avais le coup de foudre pour le pays et je ne comprenais rien", disait Bernardo Bertolucci.

Je suppose que l'incompréhension doit être souvent le cas à comprendre la Chine lors d'un premier contact avec le monde chinois. 

Voici donc, mes réactions à froid vues de l'extérieur...

Lire la suite

22/11/2019

La Chine vue par un voyageur (1-2)

0.JPGEn février, j'écrivais un billet avec le titre "Nuits de Chine, nuits câlines", parce que j'avais appris que Don Quichotte y allait en voyage au cours du mois d'octobre.

Don Quichotte est donc revenu avec des idées de voyageur et des impressions comparatives avec la vie d'un occidental.

Je lui cède la parole.

Lire la suite

27/09/2019

Langue belge sauce Madère

0.JPGUn deal win-win à la suite du billet "Sauce Madère"?

La vie du voyageur d'occasion semble encore plus aléatoire qu'il y a onze ans en perpétuel changement.

Cette fois, que vais-je raconter à son sujet?

Avec le fond, pas de problème, mais sous quelle forme le présenter?

Pourquoi pas en utilisant des expressions françaises de Belgique avec un Madérien qui parle en globish?

Lire la suite

21/09/2019

Sauce Madère

0.JPGLe livre roman policier de Christian Laguille "Sauce Madère" commence ainsi "Funchal, lundi 12 avril 1996, département des investigations criminelles. Le service coule, depuis bien longtemps, des jours tranquilles sur l'île paisible de Madère, au cœur de l'Atlantique.
Aujourd'hui, un homme est venu s'accuser d'un meurtre vieux de cinq ans, non répertorié. L'inspecteur en chef Olivario Braga, en charge de l'enquête, va se retrouver bien malgré lui acteur d'une terrible machination qui le mènera bientôt sur le continent, pour un road-movie ensoleillé à la portugaise non dénué d'humour".

Lire la suite

16/08/2019

La Méditerranée en danger

0.JPG

La semaine dernière, il était question de la mondialisation. Cette semaine en voilà une autre qui même pacifique et rentable pour certains l'est beaucoup moins pour d'autres : le tourisme de masse.

ARTE (re)passait le 9 juillet la vidéo "La Méditerranée va-t-elle passer l'été?".

La Méditerranée va-t-elle bientôt devenir la plus grande mer morte du monde ? Alors qu'elle abrite 10 % de la biodiversité de la planète, de nombreux signaux attestent que cette mer semi-fermée se trouve au bord de l'épuisement. Cette enquête accablante recense les dommages engendrés par la course au profit sur l’écosystème de la Méditerranée.

La pression démographique accrue, le tourisme de masse et l’intensification du trafic des paquebots de croisière, le bétonnage et les installations industrielles affectent la qualité des eaux de la Méditerranée. Les riverains accumulent les maladies et les conséquences sociales se révèlent aussi dramatiques : tandis que promoteurs, agents touristiques ou édiles s'enrichissent en exploitant ses ressources ou en s'emparant du littoral, d'autres s'appauvrissent, à l'instar des artisans pêcheurs confrontés à une baisse inquiétante de leur activité. Quant à la faune marine, elle disparaît peu à peu des côtes et certaines espèces souffrent plus que d'autres, comme les sardines.

Lire la suite

19/07/2019

Oléron, la lumineuse

0.JPGPériode de vacances oblige, alors retournons sur ses chemins.

L’île d’Oléron est située dans le golfe de Gascogne, en région Nouvelle-Aquitaine, au large des côtes de la Charente-Maritime. Avec les îles de Ré, d'Aix, Madame et Nôle, elle fait partie de l'archipel charentais.

Avec ses 30 km de long sur 8 km dans sa plus grande largeur et sa superficie de 174 km2, elle est la plus grande île française métropolitaine après la Corse. Une population de plus de 21.000 habitants permanents.

Sa capitale, Saint-Pierre-d'Oléron, est le principal pôle commercial et artisanal de l'île où se trouve le Château-d'Oléron, siège de la subdélégation avec sa garnison.

Reliée au continent par le 3ème plus long pont de France après celui de l’île de Ré et de Saint-Nazaire. Avec ses 2.862m de long, ce pont est aussi le plus vieux de France qui a relié le continent à une île.

Pierre Loti, surnommait l'île de « Oléron la lumineuse » en raison de son fort taux d’ensoleillement tout au long de l'année.

En 2015, Léopoldine parlait de "l'île Ré, rayon de soleil d'or".

Cette fois, c'est de l'île d'Oléron d'où elle est revenue dimanche dernier.

Les questions et les comparaisons entre cette île et l'île de Ré s'imposent.

Lire la suite

24/06/2019

Vic de Victoire?

0.PNGLe billet "La Catalogne d'aujourd'hui et de demain" parlait de cette région en 2015.

En 2017, j'avais poussé un peu de passé avec l'égérie de Dali.

Mais, la Catalogne, ce n'est pas uniquement la Costa Brava.

Il faut sortir de cette côte très et parfois trop fréquentée par les touristes et aller vers l'intérieur des terres et, dans ce cas, Vic semble un bon point de départ.

"Vic est à mi-chemin entre la mer et les Pyrénées. Ancienne capitale de la tribu ibérique des Ausetanos, elle est devenue commerciale et industrielle, célèbre pour sa charcuterie. La ville a une architecture médiévale, des maisons seigneuriales dont un musée de peintures et de sculptures. Son vieux quartier central est composé de ruelles étroites avec la plaça Major en centre névralgique aux maisons gothiques et baroques", dit le guide.

Son passé remonte à 2000 ans d'histoire. Au début du 20ème siècle, Vic vivait des moments cruciaux à la Catalogne parc son esprit religieux et très culturel spécifiquement catalan.

Car comme le présente "Invitation au voyage" sur ARTE, en passant en noir et blanc, Vic cache aussi une tout autre histoire...

Lire la suite

20/06/2019

Corpus Christi à Tossa

corpus christi.PNGEn 2015, il y avait Tossa de mar et la Costa Brava avec sa marée russe.

Retour le 20 juin 2019 avec la fête du Corpus Christi, une célébration de l’Église Catholique destinée à la vénération de l’eucharistie.

Fête mobile au calendrier liturgique, toujours le jeudi suivant 8 jours après la Pentecôte.

Cette fête médiévale a un caractère somptueux, plus proche des célébrations païennes que de celles d’origine religieuse.  

Lire la suite

08/12/2018

Instants Nord-Sud

0.JPG

Dans son livre "Quand le Sud réinvente le Nord", Bertrand Badie démontre la puissance de la faiblesse du Sud dans ce préambule:
"Le Sud, largement issu de la décolonisation, réagit à la mondialisation en reprenant la main et en recomposant le système.
Jusqu’à la fin de la Guerre froide, la compétition entre puissances a fait l’histoire.
Aujourd’hui, non seulement elle est mise en échec, mais la faiblesse, à l’origine de la plupart des conflits en passant à travers celle des États, des nations institutionnalisées, ou du lien social, définit les enjeux internationaux et produit la plupart des incertitudes qui pèsent sur l’avenir.

Le sens de la conflictualité mondiale s’en trouve particulièrement bouleversé. Devenue compétition de faiblesses, elle n’est plus territorialisée, n’oppose plus exclusivement des armées et des États.
Peut-être a-t-elle même pour seule finalité de perpétuer des « sociétés guerrières ».
Elle produit une violence diffuse, se déplace par rhizome, atteint tout le monde.
Les vieilles puissances peinent à l’admettre
.
Le système international se transforme, inévitablement, sans que les États n’en prennent la mesure: il intègre de nouveaux acteurs et réécrit l’agenda international jusqu’à faire des questions sociales les enjeux majeurs de notre temps (démographie, inégalités, sécurité humaine, migrations). Reste à inventer les remèdes à ces nouvelles «pathologies sociales internationales».

Toutes les guerres se terminent toujours par des armistices, des pactes et parfois par des actes...
Essayons aux moins pendant quelques instants de réunir Nord et Sud...

Lire la suite

22/09/2018

Les tribulations d'un grain de sable

1.JPGNon, je ne vais pas reparler de Gran Canaria comme je l'avais fait dans ce billet "Gran Canaria, l'île continent".

Au sud de cette île, il y a Maspalomas, un nom qui viendrait du guanche : Masəbbă-əluməs et non pas de la traduction de l'espagnol "Plus bâton plus"?

Voisine de 'Playa del Ingles" (la Plage de l'Anglais), la plus grande plage de l'île, les dunes de Maspalomas occupent 4 km2 constituées d'un ensemble de monticules de sable fin.

Et si le "Petit Prince" de Antoine de Saint-Exupery était devenu un grain de sable dans une fable?

Lire la suite

18/08/2018

Les pays les plus heureux

0.JPGLe Produit Intérieur Brut, le PIB, d'un pays intervient souvent pour étayer le bonheur d'un pays parce qu'il est chiffrable.

Le bonheur ne l'est pas vraiment pour autant.

En 2010, un rapport, présidé par Stiglitz, concernant le "bonheur intérieur brut", le BIB, tombait sur la table du président Sarkozy. Il était destiné à affiner le sentiment de bonheur ressenti par les populations dans plusieurs États du monde..

Cette année, l'ONU a publié son 3e rapport sur le bonheur à travers le monde (repris dans Express Business et dans Le Soir), établi par l'intermédiaire d'un sondage des populations de plus de 150 pays sur la période 2015-2017.

Lire la suite

04/08/2018

L'Abbaye du crime de félonie (3-3)

0.JPGToute l'après-midi et la soirée, Rosario et Luca se prélassent assis devant le lac à philosopher.

Des dizaines de bateaux traversent leur champ de vision faisant la navette avec le débarcadère du bord du lac.

Dans l'attente de la nuit, Rosario passe alternativement ses petites jumelles à Luca ou se racontent de vieilles histoires qui n'ont rien à voir avec leur mission papale.

Le soleil décline lentement derrière les montagnes.

La chasse au trésor aux symboles de l'exvoto du Christ, ils n'y pensent presque plus.

Même le corps de la bénédictine ramenée sur la berge dans un sac noir, ne fait plus partie de leurs souvenirs immédiats.

Lire la suite

28/07/2018

L'Abbaye du crime de félonie (2-3)

9.JPGL'île de St Jules à Orta ferait-elle rêver les touristes au passé comme le pape qui a lu un article de journal qui parlait d'un exvoto du Christ?

Se lanceraient-ils dans une chasse au trésor à l'ex-voto en faisant un peu de tourisme par la même occasion?

Rosario et Luca sont chargés par le pape de les prendre de vitesse.

Un événement inattendu, le corps d'une bénédictine a été ramené de l'île sur la berge dans un sac noir.

Pourrait-il enrayer leur mission sur l'île du silence?

Lire la suite

21/07/2018

L'Abbaye du crime de félonie

1.JPGLa semaine dernière, je parlais de "Orta, un lac mineur du Nord de l'Italie"

En 1980, Umberto Eco écrivait le roman "Le Nom de la Rose". En 1986, il était repris au cinéma par Jean-Jacques Annaud (scénario).

Sept chapitres correspondant au nombre de jours et au nombre de morts pour découvrir un manuscrit.

Cette fiction pourrait-elle se reproduire à notre époque dans un style de policier médiéval, bâti sur un scénario similaire et transposée sur cet îlot de Orta?

Plus question d'un îlot San Julio à Orta, peuplée de serpents, voire de dragons aquatiques terrifiants que Saint Jules, évangélisateur d'Egine aurait voulu traverser d'après la légende alors que les passeurs d'Omegna le prirent pour un fou...

Plus question d'affrontements entre Novarais et Lombards que Othon 1er le Grand mit d'accord en s'en accaparant à son tour à coups d’arbalètes.

Pourtant, une basilique, un palais des Évêques avec des bénédictines dans une île où le silence et la prière sont de mise, m'y a fait penser.

Lire la suite

14/07/2018

Orta, un lac mineur du Nord de l'Italie

1.JPG"Symphonie en lacs mineurs comme Orta, Iseo et Mergozzo", titrait le dossier GEO de mai.

Villages authentiques sur des îles où le temps semble s'être arrêté.

"Ces petits joyaux préalpins méritent autant le détour que les grands lacs Majeurs, de Garde ou de Côme".

J'étais passé par là et des billets ont suivi en 2010, 2012, 2013 et 2016 pour en parler...

Je n'en reparlerai pas ou alors d'une autre manière...

Cette année, retour au lac Majeur dévié sur celui de Orta.

Lire la suite