Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/12/2013

Elle est banale ma ville à moi

Ce billet (re)descente dans l'enfer bruxellois m'est arrivé avec le retard de la poste.... Et, oui, du Laos à la Belgique, cela fait du chemin en contrastes avant d'arriver sous le soleil gris de Bruxelles. 

Lire la suite

01/12/2013

Bruxelles ma belle, ce sont des mots qui vont si bien ensemble

Un article de commande à un ancien bruxellois qui vit depuis quelques années au Laos et qui est revenu à Bruxelles par deux fois, cette année. Maintenant qu'il m'a beaucoup raconté du Laos, de là où il vit, une comparaison avec sa vie d'avant était intéressante. A Bruxelles, là, où je suis resté, j'essayerai ensuite de t'en ajouter plein les manches et les bottes, cher Sapanhine.

0.jpgC’était du temps où Bruxelles bronxellait…

C’était du temps du Belge muet.

Et y’a plus de tram 33.

Ni de gonzesses en crinoline.

Dommage ! Madeleine, elle aimait bien ça…

Qu’est-ce qu’il caille ici ! J’dois aller en ville acheter des bouquins au Pêle-mêle. Faut que je m’n trouve quelques-uns avant de rentrer chez moi, à 10.000 km de chez vous. D’ici qui fut mon chez moi.

Qu’est-il devenu mon Bruxelles à moi ?

 

Lire la suite

25/11/2013

Les Réflexions du Miroir n'ont pas de nègres

Cette fois, pour le dernier billet de ce dimanche, un nègre aurait pu être utile. Ce qui suit va expliquer la tournure qu'il a prit volontairement ou involontairement.

0.jpgCe matin, j'écoutais Bert Kruysman qui avait un sacré "Café serré" du lundi. 

podcast

Il parlait de ceux qui font écrire leurs éditoriaux et billets par l'intermédiaire d'un nègre. Les Réflexions du Miroir que vous lisez ne sont jamais écrits par un nègre. Quand l'enfoiré est à l'écriture, c'est du "stand alone". Oui, parfois, il y a des prémisses qui viennent d'ailleurs qui font le flash pour qu'une idée devienne un billet hebdomadaire.

Lire la suite

29/09/2013

Journal d'un cancer du sein vu par l'autre bout (4-4)

Conclusions multiples souvent à têtes chercheuses

0.jpgJe l'avais annoncé, c'était un journal et un journal parle de tant de choses, de tant d'événements agréables ou désagréables quand on ne veut rien oublier.

Reflet de circonstances parallèles, de l'environnement, il se veut, par définition, le plus long possible comme un mini-livre intimiste de vies peut l'être, avec comme point central, le cancer.

Plus de neuf mois, avec cet intermédiaire embarrassant qui s'est invité comme passager clandestin...

Lire la suite

23/09/2013

Journal d'un cancer du sein vu par l'autre bout (3-4)

Acte 2: La " Taxo chimio" commence

19-20 mars: Presque une habitude, la préparation pour la 4ème chimio. Au programme, la prise de sang et la visite médicale. Pourtant, cela sera différent.

La chimio Taxo avait été "taxée" de « différente » et peut-être de « plus méchante »...

Elle est censée empêcher la mitose des cellules cancéreuses. "Divide ut imperes" dirait-on dans un autre domaine plus philosophique.

Lire la suite

16/09/2013

Journal d'un cancer du sein vu par l'autre bout (2-4)

Acte 1: 2012: une fin d'année de tous les dangers?

Lire la suite

09/09/2013

Journal d'un cancer du sein vu par l'autre bout (1-4)

Préambule

0.jpgUne surprise et un pourquoi

Je préviens, jusqu'à la fin du mois, quatre articles inhabituels sur cette antenne. Une nouvelle interlocutrice va s'insérer dans l'ombre de mes billets: mon épouse.

Je sais, j'avais déjà introduit quatre femmes dans un numéro spécial avec tchat d'enfer qui mettait déjà l'actualité en sourdine.

Lire la suite

26/10/2012

Vieillir en douce

Rien ne va plus, cette semaine, en Belgique. On entend des mots comme Surcapacité - Restructuration - Protectionnisme - Licenciements - (pré)Retraites - (pré)Pensions. Les (pré)vieux se "ternissent" en douceur et profondeur. Tous de "(pré)" quelque chose. "Dans mon jeune temps", des paroles de vieux qu'on commence à prononcer ou à chanter de plus en plus tôt... Retournez, alors, au vestiaire, que diable...

Lire la suite

06/08/2012

Troublé par la personnalité?

Dans l'article précédent, je parlais de "psychopathes" avec un peu d'humour. Un documentaire sur ARTE et toujours accessible (1ère partie et 2ème partie) allait plus loin et présentait un certain Sam Vaknin qui disait de lui "Je suis un psychopathe". Un documentaire nous apprenait qu'il y a 1 % de la population, si l'on en croit certains experts tels que le neurobiologiste allemand Niels Birbaumer. Celui-ci estime que l'on n'étudie pas assez les ravages causés par ces patients qui s'ignorent. Le professeur Robert D. Hare doute que quiconque ayant des capacités normales de ressentir et d'agir puisse se protéger entièrement du pouvoir subtilement destructeur des psychopathes. Un psychopathe est antinomique à l'empathique.

Lire la suite

11/11/2010

La femme du blogueur

On a parlé de et filmé la "Femme du Boulanger". On parle des blogueurs, mais qui a déjà parlé de la Femme du blogueur? Un copain m'y faisait penser que dans l'ombre de son écrivain en herbe, il y avait parfois une âme esseulée. Ce 11 novembre, jour de l'armistice, le temps était à la pluie et au vent chahuteur, n'était ce pas le moment de sortir ou de les réveiller les dernières humeurs? 

1.jpg

Un copain me donnait des idées... Un autre, sa matière première. Celle-ci, je complèterai par une réponse du style de la bergère au berger.

Ecrit, près du radiateur, par un déchaînement de tempête de 11 novembre, disait le second quand il écrivait en tant que blogueur:

Lire la suite

06/04/2010

Connais l'homme pour mieux te connaître

Un article du NouvelObs me permettait de rouvrir le dossier que j'avais entamé la semaine dernière en y apportant un éclairage nouveau en passant par la psychanalyse.

0.jpgSocrate avait sa célèbre phrase philosophique "Connais-toi toi-même".

Les Dieux de l'Olympe opposés à la faiblesse des hommes se retrouvait dans les textes sacrés, rappelés par les Oracles et la Pythie.

A Delphes, sur le temple consacré à Apollon était inscrit : "Connais-toi toi-même, laisse le monde aux Dieux". Paradoxal, s'il en est. La mythologie expliquerait sa philosophie.

Lire la suite

29/10/2008

Journal d'une quille

Quand la retraite sonne, on ose espérer qu'elle ne sera pas celle de Russie. Voilà, la suite de "l'après travail".

vie,retraiteDu "Gendarme et les Gendarmettes" à Saint Tropez, avec De Funès qui avait pris sa retraite forcée, du film « Le Chat » avec Jean Gabin et Simone Signoret, on s’en souvient et cela fait réfléchir sinon avec une certaine crainte le jour où il faut raccrocher son tablier après une carrière pleine. Rappelez-vous en guise de "testament professionnel", j'avais écrit "Et si c'était à refaire". En fin de texte, je le léguais à tous mes anciens collègues et amis.

Le show théâtral que j'avais organisé et présenté alors est maintenant dans ma librairie de DVD, consultable à désir, c'est à dire, sans en perdre la mémoire. "Rock around the clock" avais-je nommé cet événement.

Lire la suite