Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2011

L'Est ostalgique ?

Une génération depuis la fin de l'URSS. Vive la Russie et ses satellites. La nostalgie est pourtant toujours là, latente. La Roumanie n'arrive pas à suivre le mouvement d'Est en Ouest sans une certaine "ostalgie".

0.jpgLa démocratie à l'occidentale donne-t-elle des soucis et des regrets? Pas sous cet aspect, mais latente, une certaine nostalgie de l'Est de papa est bien présente dans les pays de l'ancienne URSS.
Nostalgie que l'on a appelé l'ostalgie en relation avec l'esprit nostalgique de la RDA. C'est, plutôt, du socialisme, fondé sur la propriété collective, que par le communisme pur et dur, vécu par le passé que cette nostalgie prend forme.

Lire la suite

22/01/2011

Belle re-gicle?

Le 13 décembre 2006, le "Bye bye Belgium" de la RTBF avait surpris tous les belges. Je sortais une fiction appelée, "La Belle gicle", d'une Belgique divisée en 3 entités indépendantes avec quelques réticences. Je me retrouvais, ainsi, par l'imagination, le 1er janvier 2031. Mi-janvier, Le Vif sortait sa propre fiction en se positionnant au 20 octobre 2025, mais en ne prenant en considération que la Wallonie dans son exercice de futurologie.   

 1.jpgLe 21 janvier, les artistes organisaient un spectacle au Théâtre flamand à Bruxelles (KVS) avec le thème "La solidarité grandit les cultures" pour rappeler l'intérêt de garder une Belgique unie entre les acteurs flamands et francophones.  

Le dimanche qui suit, Flamands, Francophones se mobilisent dans une manifestation à Bruxelles avec le slogan "Shame" en exigeant un gouvernement. Richesse de la diversité comme leitmotive. Organisation jeune, politiquement neutre, est-il dit. Neutralité qui se construit aussi sans propositions concrètes, sans engagements très précis. Le manque de projets excitants n'avait pas donné d'étincelles. Sur Facebook, les réactions ont été nombreuses.

Lire la suite

29/11/2010

Amérique, faux rêves et vraies réalités

Les élections ont été un test grandeur nature pour le Président Barack Obama le mardi 2 novembre. Référendum vérité du moindre risque mais qui pourrait rendre la vie plus difficile à la Maison Blanche. Il était prévu que des millions d'Américains ne se déplaceraient même pas pour aller voter. Une période d'euphorie, il y a deux ans. Élections de la colère, hier.

Avant les élections de 2008, j'avais écrit "L'Amérique, présidences pragmatiques". 0.jpg

Je voulais trouver quelques caractéristiques de l'Américain type, sous les directions successives de ses présidents. Ce "proud to be american" qui s'affichait, le distinguait de l'Européen type, plus attaché à son pays, à sa région, voir à son environnement immédiat. Dichotomie politique affirmée de l'Américain qui soit républicain, soit démocrate, s'aligne après les élections derrière son président. Je terminais l'article par un souhait que le nouveau président qui allait être élu, puisse "mettre de l'huile" après les deux mandats de Bush.

Lire la suite

27/10/2010

De Lula à Dilma?

Lula, le magicien de la crise, va céder la place. Une femme, Dilma, devrait normalement lui succéder comme sa dauphine. Mais qui est-elle?

1.jpgC'est reparti. Le premier tour des élections du 3 octobre est déjà loin. Malgré le très beau score de Dilma Rousseff, la protégée de Lula, devra passer une deuxième session d'examen lors du second tour du weekend de fin octobre.

Pour rappel, le premier avait classé Dilma, dauphine de Lula, avec 46,8% dans le Parti des Travailleurs, le terne social-démocrate et José Serra, 32,6%.

Un peu trop court, donc.

Lire la suite

22/10/2010

Réfléchir et puis twitter

Un article de l'Echo m'avait beaucoup intéressé. Il était écrit par une jeune rédactrice, Sandrine Agie, qui faisait partie de "Partner Whyte Coprorate Affairs". Ce titre me plaisait.  Ses idées, bien que connues, valaient un rappel. Étendre les idées à toutes relations virtuelles ou réelles, il n'y avait qu'un pas.

0.jpgVu le type de journal, l'article se devait de s'accrocher à l'actualité et à la politique.

Alexandre De Croo, le jeune président de l'Open VLD depuis fin décembre 2009, le même qui avait fait capoter le dernier gouvernement en Belgique et qui avait imposer d'aller le 13 juin aux élections pour trouver une solution à la scission de BHV. Si c'était pour une raison électoraliste, elle ne l'a pas poussé plus loin aujourd'hui.

Lire la suite

06/10/2010

Fin de la faim par les banques alimentaires

La population qui a faim dans le tiers-monde n'a pas diminué malgré les projets de l'ONU. En Belgique, 9 Banques alimentaires et 650 associations de terrain aidaient 106.000 démunis de ce qu'on appelle le quart-monde, il y a quelques temps. A ceux qui ont de l'urticaire en entendant le mot "banque" ne quittez pas.

1.jpg

Au sujet de la faim dans le monde, un Expresso nous renseignait du contrat de l'ONU. Olivier De Schutter, rapporteur de l'ONU pour le droit à l'alimentation revenait, récemment, sur les objectifs du millénaire et notamment sur la réduction de cette faim dans le monde. En substance, la 65ème assemblée de l'ONU à New-York pour l'un des huit objectifs les plus importants pour 2015 de la lutte contre l'extrême pauvreté, contre la mortalité infantile et pour réduire la faim dans le monde. Il y a aujourd'hui 925 millions de personnes qui souffrent toujours de la faim contre un milliard l'année passée.

Lire la suite

04/09/2010

Le surréalisme n'a pas fonctionné

La situation politique de la Belgique, j'en ai souvent parlé avec le plus d'humour possible. La fameuse Bombe à Haut Voltage était en train d'exploser. On pensait oublier l'Orange bleue par la Citron Rouge. Cette fois, le citron est pressé et à pris des couleurs de tomates. L'échec est là et alors? What else?
0.jpgLe premier septembre, la RTBF, dans un "Question à la Une", reprenait l'histoire de l'été, au complet, avec le titre très suggestif de "Une rentrée explosive (vidéo)".

C'était la fin des vacances, la "rentrée des clashes", pourrait-on dire.

Les négociations de Di Rupo et de Bart De Wever sont un échec de plus. On parlait de dernière tentative et, déjà, on dramatisait en parlant de chaos dans le cas d'un échec.

Lire la suite

25/07/2010

Etre patriote aujourd'hui.

Une discussion à la radio, avec un historien spécialiste de la Belgique et de son histoire récente, à la veille de notre fête national, me posait questions.

1.jpg

On naît quelque part et pas ailleurs. Maxime Leforestier le chantait très bien. Si l'endroit de naissance n'a pas toutes les raisons pour imprimer un destin, il y contribue même involontairement. Si on ne se sent pas bien dans sa peau, désynchronisé dans son époque et son environnement, s'expatrier devient bien plus facile aujourd'hui que hier.

Suis-je patriote, puisque j'y suis resté, en Belgique?

La Belgique, un pays artificiel, est-il souvent entendu.

Il est vrai que la Belgique suite à un arrangement "Le Congrès de Vienne" entre les alliés après la défaite de Napoléon 1er en 1815? 

Lire la suite

11/06/2010

Le futur du Capita£i$m€ (2)

Imaginer le "Futur du capitalisme" de manière parodique, Roubini ne l'aurait pas fait. L'économie, c'est du sérieux et l'heure est grave. Une synthèse de 60 pages du quotidien "L'Echo" rassemblait, ce weekend, les opinions divergentes pour soigner le "grand malade", le capitalisme.

D'entrée de jeu, l'économiste John Kenneth Galbraith aurait dit "Il y a deux types de prévisionnistes : ceux qui ne savent pas et ceux qui ne savent pas qu'ils ne savent pas". Cela commençait, résolument, très mal, pour trouver des solutions.

Qui se rappelle encore de Elaine Garzarelli, d'Abby Cohen qui orientaient la Bourse comme de véritables gourous pendant les temps glorieux de la hausse de la Bourse?

Il y a un an, Roubini parlait d'une bonne et d'une mauvaise nouvelle. Depuis, rien ne s'est amélioré, bien au contraire.

Même pas un long répit...

Lire la suite

19/04/2010

Une Bombe à Haut Voltage

Les trois lettres "BHV" sont de retour.

Il suffit de les prononcer pour que le Monstre du Loch Ness belge ressorte son nez.

Une scission, lourde de conséquences.

Des vacances en vue. Une Bombe à Haut Voltage.

Notre ex-Premier, Van Rompuy, aime les haïkus et  les a publiés.

Ce qui va suivre des haïkus?

Une allégorie avec métaphores avec le leitmotiv de ces initiales BHV, très certainement.

Lire la suite

28/02/2010

Le Bonheur Intérieur Brut

1.JPGAprès le PIB, que tout le monde connaît, si on inventait le BIB, du Bonheur Intérieur Brut. En février 2008, M. Nicolas Sarkozy, insatisfait de l’état actuel des informations statistiques sur l’économie et la société, demandait à MM. Joseph Stiglitz (Président de la Commission), Amartya Sen (conseiller) et Jean-Paul Fitoussi (coordinateur) de mettre en place une commission qui a pris le nom de Commission pour la Mesure des Performances Économiques et du Progrès Social (CMPEPS).

 

Lire la suite

01/02/2010

La politique médiatisée, une fois

Le "Question à la Une" du 27 janvier (vidéo)  comparait deux manières de faire le joint entre politique et médias: la méthode belge et la française. Aborder les relations entre le monde des journalistes et des politiciens, une histoire d'amour forcée dans les deux cas? En somme, à chaque politique, à chaque citoyen correspond son média...

L'annonce de l'émission

0.jpg- Journalistes et politiques sont-ils complices ?
A force de se côtoyer, journalistes et politiques finissent-ils par entretenir des liens de proximité ? Les hommes politiques tentent-ils de contrôler les journalistes ? Certains partis font appel à des sociétés spécialisées pour évaluer l'image que les médias donnent d'eux. D'autres font taire les journalistes qui les gênent.

- Nicolas Sarkozy menace-t-il la liberté de la presse ?
Le prochain patron de l'audiovisuel public français sera désigné directement par Nicolas Sarkozy, qui n'hésite pas à se renseigner sur la vie privée des journalistes qui couvrent l'actualité de l’Élysée. Quelle est la latitude de critique des journalistes français ?

Lire la suite

02/12/2009

Un pays inachevé ou à achever?

Il y a quelques temps, une émission de télé "Un pays inachevé" essayait d'expliquer comment on arrivait à la situation que nous connaissons aujourd'hui en Belgique. Un titre à double sens. Est-ce dire qu'il faut l'achever dans les sens de le compléter ou celui de le tuer?

0.jpgLes Français ne s'intéressaient pas à leurs voisins du Nord, si ce n'est pour en faire des clichés qui a fait le fond de commerce de Coluche et d'autres humoristes. Ces Belges sont tellement incompréhensibles. Avec la crise politique de l'année 2007, ce fut le regain d'intérêt. La Belgique intrigue en externe et excite en interne. Remettons une couche d'explication ou à l'incompréhension.

Lire la suite

26/08/2009

Antwerpen, une histoire de main coupée

A Antwerpen, ville flamande du Nord de la Belgique, le 15 août est une occasion de refaire l'histoire.

0.jpgJe vous ai souvent parlé de ma ville, Bruxelles. Et si on prenait la route plein Nord. A peine une quarantaine de kilomètre et voilà Anvers ou plus exactement Antwerpen, en flamand. Capitale de province, d'arrondissement, de district de Anvers.

Cette année, la fête de Marie tombait un samedi. La journée était superbe. 30°C au compteur. Pas de vent. La journée allait être très chaude. Ce n'était pas mon coup d'essais dans cette ville. Un parking difficile m'avait déterminé de l'oublier un peu. Un samedi, mais férié, donc plus de problème. Mais, je savais qu'Antwerpen rivalisait avec Liège le 15 août dans l'esprit de fête. Il est vrai que les radios francophones sont assez muettes sur ce qui se passe dans le Nord.

Lire la suite

22/06/2009

L'Est dans tous ses états

Dans son histoire, l'Union Européenne est passée successivement à 6, 9, 12, 15, 25 et 27 membres au cours de son histoire. Événements passés plus ou moins inaperçus pour les uns avec enthousiasme pour les autres. Les flonflons ont disparus. Les élections européennes ont eu 56% d'abstentions, sans émotions et sans gloire. La crise a touché aussi l'ancien bloc de l'Est. Où en sont les bouleversements de Far East?

voyageAprès l'Europe à 27, élargie à l'Est le 1er mai 2004, et celle de 2007 avec la Roumanie et la Bulgarie, qu'en est-il après 5 ans pour les premiers et deux ans pour les plus jeunes ? Des prédécesseurs ont eu à se féliciter d'être entré dans le "grande maison", tel que la péninsule ibérique. Alors?

Beaucoup de désenchantements. Passé de 15 en 27 en Europe a eu aussi des effets contradictoires à l'Est, chez les nouveaux élus. Le véritable coup de fouet des précédents élus a été, en général, un coup dans l'eau pour les nouveaux. La fusion demandait des accords et une intégration qui n'ont pas eu lieu. La finance n'est pas tout. Le social non plus. Pratiquer l'Europe demande des règles plus uniformisées. La langue, par exemple, trait d'union entre les citoyens, toujours aussi peu commune en dehors du commerce international.

Cela demandait de grosses modifications au niveau scolaire et au moins une génération pour s'y préparer. Toujours dans les limbes de l'imprécision. Mais prenons un nouveau recul en comparant ce qui est comparable.

Lire la suite

14/06/2009

Qui mène la danse?

Dans la presse, on s'interroge de plus en plus, de qui sont les meneurs de notre monde. Et si c'était nous?

0.jpgIl y a d'abord eu le trimestriel "Dossiers secrets d'Etat" qui lançait son enquête sous forme d'interview et avait pour titre "Les vrais dirigeants de la planète". Ce genre d'informations est à la mode. Le mystère est à l'honneur. On aime.

Daniel Estulin a mené l'enquête sur des groupes occultes. Il avait un grand père colonel au KGB, disait-il et ceci donnerait un certain crédit à ses déclarations. Il était interrogé sur les groupes qui prennent les décisions au plus haut niveau et souvent dans l'ombre: le Groupe Bilderberg qui aurait agit dans le secret lors de la Conférence du G20. La question était de savoir si le Monde allait vers une oligarchie au niveau mondial.

Lire la suite

06/06/2009

Compétitivité rabotée

Compétitivité rabotée_44.jpgLes comparaisons de compétitivité entre les pays ne manquent jamais dans la presse officielle. La petite Belgique est en phase de repli. Il faut oser l'avouer dans un style paradisiaque ou parodique. La crise, en trouble-fête, a plombé les équilibres les plus harmonieux.

Début 2007, on parlait de nouvelles statistiques belges.

La Belgique, un des pays de la soi-disant « Vieille Europe », glissait de plusieurs places dans le classement des "Rambos de la concurrence mondiale". La grogne, parmi nos chefs d’entreprises, était latente et allait reprendre du gallon dans sa logique d'entreprise.

Lire la suite

31/05/2009

Capitalisme naturel ou artificiel ?

Un billet peut en cacher un autre.

Un billet de Paul Hermant m'interpellait. Il s'intitulait "Le capitalisme naturel".

Capitalisme naturel ou artificiel.jpgPermettrait-il de trouver ce qui est naturel dans les côtés artificiels du capitalisme? Le voici:

"Il y a un type qui s'est chargé de rendre mon week-end plus ou moins acceptable. C'est un drôle de bonhomme, Libération de samedi publie sa photo, on le dirait échappé d'un film des Marx Brothers, c'est dire s'il inspire immédiatement confiance.

Il y a aussi son interview et, dans cette interview, une phrase : « Quand je vois un verre à moitié rempli, je ne me pose pas la question de savoir s'il est à moitié plein ou à moitié vide, je constate simplement qu'il est deux fois trop grand ». Voilà, ce qui a sauvé mon week-end.

Lire la suite

03/05/2009

Sucer mais pas avaler (3)

Après un départ de l'Inde dans le (1), nous avons continué la visite du propriétaire. En transit dans d'autres pays, de continent en continent dans le (2).  Nous retournons en Inde pour la conclusion. L'Inde est la plus grande démocratie dans le monde, rappelons-le.

0.jpgDans l'Echo du dernier week-end, l'Inde était à nouveau sur la sellette du questionnement et de la surprise. Un correspondant de New Delhi avait envoyé son papier qui devait éclaircir, en plus vrai, sur le terrain, le sentiment de mon premier article.

Titre: « Profession tueur, voleur ... député ».

Lire la suite

28/04/2009

Sucer mais pas avaler (2)

Dans mon article précédent, je passais en survol les élections en Inde, celles d'Afrique du Sud. Pour finir par les accommoder à la mode de chez nous. Prolongeons-la cette mode.

20090421Pirates partout.jpg 

Pourquoi ne pas commencer par une petite prière païenne avec les vues à l'occidental et les paroles modifiées, rimant avec un "Notre Père"?

Lire la suite