Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2007

Compromis ou qu’on a promis « première »

Après les élections françaises présidentielles et les législatives en Belgique du 10 juin. Le compromis y est, de ce côté, une manière de gouverner en passant par la proportionnelle. Bien dur de dessiner la barque du gouvernement avec des convictions différentes. L'orange bleu en est le résultat. Un informateur bleu est nommé. Le formateur du gouvernement sera désigné bien plus tard.

20addfd30e294dea9efbad2a184b548c.jpgLe "compromis à la belge" est devenu la référence dont l'utilisation se retrouve à la suite de décisions à prendre et qui terminent avec un sourire 'coincé' peut-être mais qui devra éviter l'orage final de la rupture.

La Belgique, a connu, depuis belle lurette, les "affres de la compromission" sous la coupole du "compromis" contraint forcée. Des bipartites, des tripartites de chaque côté de la frontière linguistique se sont succédées avec des fortunes diverses et la vie a parfaitement continué sans catastrophe.

Lire la suite

29/05/2007

Compromis ou qu'on a promis? En seconde

En France, les élections présidentielles sont terminées. Les législatives bientôt. Place à la Belgique et à ses propres élections législatives du 10 juin. De manière générale, le compromis y est une manière de gouverner en passant par la proportionnelle. Dur, dur de mener sa barque au gouvernement avec des convictions différentes. Mais, est-ce bien différent ailleurs?

"Le 'belge' s'exporte bien", ai-je souvent entendu dans les conversations portant sur les scientifiques, les hommes qui font l'histoire et qui s'en vont à l'aventure dans tous les pays du monde pour exercer leur profession, chercher leur réussite et faire fortune en dehors de leur pays d'origine.

Lire la suite

25/05/2007

Elire, c'est guérir

'Conte fantastique en quatre actes. Fantasmagorique', dirait Dali.

politique,humour,parodieActe 1:

Il était une fois un grand pays qui était malade de manière chronique et récurrente. La maladie était imprécise, douloureuse. Alors périodiquement, elle devait se trouver des incitents, des médicaments pour couper le mal qui rongeait sa population.

La radio entonnait de manière répétitive le fameux « Je suis malade ». Rengaine aussitôt reprise par l'homme de la rue. Cela ne pouvait, encore une fois, pas durer. Même chose au sommet.

Lire la suite

10/05/2007

Europe irisée

Ce 5 mai 2007, la Fête de l'Iris, fleur et symbole de Bruxelles avait pris du champ. Il se retrouvait par moment sur les chemins de l'Europe au Berlaymont. Le message est passé: l'Europe s'irise par l'esprit et la forme.

medium_Europe_irisee02.3.jpg                 

Ce samedi, c'était la fête de Bruxelles, représentée par l'iris. Vous vous souvenez peut-être de mon article récent lors du 50ème anniversaire de l'Europe "En manque d'europlanisme". Je rappelais alors tous les plantages et les ratés de sa construction.

On voulait manifestement y attacher une volonté de marquer des points positifs avec son rapprochement avec l'Europe.

Lire la suite

05/05/2007

Baden-Powell, MV Doulos même combat ?

Thalassa du vendredi 27 avril 2007 parlait de la Corse sur France3 mais il avait aussi un chapitre qui avait pour titre "La Bible et le gouvernail" et qui parlait du bateau MV Doulos. Dans le même temps, on fêtait les 100 ans du scoutisme. Mais, qui a-t-il comme relation entre les deux?

Le MV Doulos a une histoire longue comme le bras. Il remonte son existence jusqu'à être contemporain du Titanic.

De quoi faire dire à son capitaine :

- Les constructeurs du Titanic en étaient si fiers qu’ils ont dit « même Dieu ne pourrait couler le Titanic !», nous, nous disons quatre-vingt-douze ans plus tard « seul Dieu maintient encore le Doulos à flot »!

Lire la suite

21/04/2007

L'alterologie (3)

Volet 2: L'âge tendre de l'espoir (1963-1989)

Volet 3: La période du doute (1990-2006)

Les espoirs de la période précédente s'effritent. D'autres se concrétisent. Mais le doute s'installe après le manque de concurrence et d'opposition après l'effondrement de l'URSS. Au Moyen-Orient, on espère un tassement dans les relations internationales. Ce sera le contraire qui va se passer. Une instabilité s'installe. Les guerres n'ont pas encore donné leurs derniers soupirs. Le terrorisme, plus sournois, apporte une couche de plus aux soucis des gouvernements mondiaux. Les preneurs d'otages pour vouloir imposer leurs propres vues au monde ne sont que le prolongement de la terreur.

Lire la suite

14/04/2007

L'alterologie (2)

Volet 1: Les périodes troubles (1945-1962

Volet 2 : L'âge tendre de l'espoir (1963-1989)


La première période trouble passée (1945-1962), beaucoup de pays occidentaux vont connaître une période de presque euphorie pendant laquelle l'espoir d'un monde meilleur parait s'ouvrir devant eux. De nouvelles inventions semblent pouvoir donner des ailes aux ambitions. Dans beaucoup de secteurs, la sécurité d'emploi est assurée. Un travailleur Japonais entre dans une entreprise et n'en sort qu'en fin de carrière. Les grandes sociétés pourvoyeuses de main d'œuvre en abondance tels la sidérurgie, le textile rassemblent à elles seules un gros pourcentage des disponibilités employés-ouvriers. Le pouvoir socialiste, les syndicats surveillent le déroulement des opérations. L'inflation, toujours présente en période de développement intense, n'est peut être pas sous contrôle mais un index réajuste en continu le niveau de vie. Le "baby boom" est en marche avec confiance. L'exposition universelle de Bruxelles en 1958 a apporté le reflet prometteur de ce qui allait arriver les prochaines décades.

Étudions les points importants qui ont jalonnés cette période que l'on peut qualifier de faste en continuant à suivre notre cahier des charges définit dans le premier chapitre : "Et si cela s'était passé autrement?".

Lire la suite

07/04/2007

L'alterologie (1)

Volet 1: Les périodes troubles. (1945-1962)


ALTER (latin: autre) et LOGOS (sciences)

Ne cherchez pas le mot dans le dictionnaire français, comme je ne trouvais pas d'équivalent, je viens de l'inventer. Le mot "Alterology" existe mais ne désigne pas l'idée que je voulais utiliser pour cet article.

On parle de futurologie pour le futur, mais si on regardait vers le passé et si, face à un événement, une décision, on imaginait une voie différente qui aurait été prise en lieu et place de celle que le fil de notre histoire avait sélectionnée.

Un peu, l'analyse "What if" de notre utilitaire informatique favori bien connu.

Entreprise intéressante mais presqu'autant risquée que de deviner le futur.

Lire la suite

17/03/2007

En manque d'"europlanisme" ?

Depuis plus de cinq ans, nous comptons en euros. Et lui, on le suit à la trace. "Mais, à part ça", comme on dit dans la chanson et certains rêveurs qui en espéraient bien plus de l'idée européenne? Mystère ou bonheur mal compris. "Planisme=Doctrine selon laquelle l'expansion économique ne peut être assurée sans risque qu'au moyen de la planification" (Larousse).

europeLe 25 mars 2007, c'est la fête pour l'Europe. Son cinquantième anniversaire via le Traité de Rome qui instituait et concoctait, de fait, la Communauté européenne. Cette idéologie a généré un enthousiasme sans conteste. Ce sera probablement le cas encore le 24 mars à Bruxelles. La différence sera plus de monde pour applaudir: de 6 membres, la CE est passée à 27 aujourd'hui.

Lire la suite

10/03/2007

Espace vital

Plus connu sous la fameuse expression "Lebensraum", notre espace vital dans nos logements se restreint de toutes parts à coup d'augmentation de prix de ce sempiternel mètre carré.

LogementEn 2005, l'immobilier résidentiel battait record sur record. 2006 a continué sur les mêmes chapeaux de roue. Pour 2007, on s'attend à un léger tassement tout de même. Cela reste à vérifier dans les faits. Accéder à la propriété est le but de beaucoup de Belges qui, paraît-il, ont une véritable brique dans le ventre. Le Salon International de la construction, de la rénovation et de l'aménagement Batibouw de Bruxelles a fermé récemment ses portes et a attirer comme chaque année près de 400.000 visiteurs. La tendance est aux mouvements. Au cours d'une vie, le lieu de résidence ne cesse de changer. Mais, les habitations sont occupées à se rétrécir. Nous ne sommes pas encore dans le monde de Lilliput, mais vu l'augmentation du prix au mètre carré toujours élevée, les maisons, les appartements ont dû prendre un peu moins de goût à l'extension. 

Lire la suite

17/02/2007

Aux armes ou aux larmes, Citoyens

"Il était une fois l'Amérique", pourrait être le sous titre de cet article. Les successeurs des utilisateurs d'arcs et flèches à plumes sont-ils en manque ou en quête de nouveaux marchés? Peut-être aussi?

armePar le passé, la tarte à la crème fouettée des derniers présidents a plutôt été à base de pétrole. Mais, en même temps, au travers des époques, il a toujours fallu garder la barre coûte que coûte avec les "compagnons de route", ceux qui soutiennent à des moments stratégiques et dont il ne faut pas oublier les "bienfaits rendus" par après. L'équipe de soutien qui a continué à plébisciter les élus de la maison blanche n'ont pas la mémoire courte et peuvent faire la pluie et le beau temps. Autant savoir.

Lire la suite

09:30 Publié dans Actualité, Histoire, Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : arme

14/12/2006

Onde de choc

Mercredi 13 décembre, 20:22. «Ils l’ont fait», «ils ont osé», ai-je lancé à mon épouse. En pleine émission sur la Une de la RTBF. Coupure et émission spéciale: la Flandre a fait sécession. La Belgique n’est plus.

medium_La_Belle_gicle_33.jpgQuand j’ai lancé ce cri, le Ils ne correspondait pas aux Flamands, mais à la RTBF elle-même.

J’avais été prévenu que quelque chose allait se passer.

Une surprise devait arriver.

Ce fut une émission spéciale pour annoncer que la Flandre était devenue indépendante.

Lire la suite

13/12/2006

La Belle gicle

La Belle a giclé. C'était devenu une réalité. L’onde de choc médiatisée par un faux journal télé du 13 décembre 2006 est devenu un peu plus tard réalité. La scission de la « vieille » Belgique de grand père avait eu lieu. Rêverie nostalgique. Il y 8445 jours, c'était un 18 novembre, il y avait même eu un meeting.
belgiquePremier janvier 2031
. Le soleil n'est pas encore levé à l'horizon. Les brumes et les froidures de l'hiver se givrent sous les balcons. Bruxelles n'est pas encore éveillée mais les taxis électriques continuent d'envahir les rues. Les derniers fêtards du réveillon retournent chez eux paresseusement.

Les parkings de dissuasion sont encore bondés de véhicules de passage qui, normalement, bloquent souvent la ville en transhumance payante à  plus d'un titre.

A l'occasion du réveillon, la ville a fait une exception: le poste de péage journalier de circulation a été supprimé et l'interdiction de parking assouplie.

Lire la suite

25/11/2006

Ethique et tics

En Belgique, après Renault-Vilvorde, Ford-Genk et Sabena, revoici les mêmes démons qui resurgissent avec Volkswagen (VW pour les intimes).
EntrepriseA-t-on tiré les leçons du passé après les licenciements massifs de Renault, Ford et de la Sabena? Peut-on vraiment agir à notre niveau contre les multinationales? Toujours "non", comme réponse aux deux questions.

Cette fois, on ne va pas fermer l'usine, est l'info stratégique venue de Wolfsburg après des semaines d'incertitudes et de rumeurs. On va restructurer. On va diminuer les effectifs de 4000 collaborateurs sur les 5800. La courte paille pour savoir qui fera quoi demain! La loi Renault de février 1998 ne changera pas la donne. Elle oblige seulement l'entreprise à informer les salariés de l'intention de procéder à un licenciement collectif, d'en apporter la preuve et d'apporter un plan social. Dans ce cas-ci, une absence de communications vers les syndicats et la base a vraiment fait défaut.

Lire la suite

20/11/2006

Femme, avenir de l'homme

Jean Ferrat le chantait voilà déjà de nombreuses années. Le paternalisme, le patriarcat qui a entretenu les évènements de notre histoire dans sa plus longue période, l'homme est-il en train de subir une revanche de la part de sa moitié?

hommeLa femme a pour la plupart du temps occupé une place de second plan derrière le "machisme" de l'homme, le sexe "fort" par définition. Dans l'histoire, quelques exceptions se sont produites parfois en "cachette" de la véritable identité de l'intéressée.

Dans Égypte antique, en 1500 AC et au cours de la 18ème dynastie, la tante du pharaon Thoutmosis III a usurpé le trône destiné à son neveu trop jeune sous le nom d'Hatchepsout. Pendant trente ans, la Dame du Nil va régner en maître sur l'Egypte dans une régence qui fut loin d'être anodine.

Lire la suite

08/11/2006

A vos galènes ou à vos podcasts

Ce 8 novembre, ce fut les petits plats dans les grands à la radio de la RTBF. Le JP, le fameux "Journal Parlé" fête un âge canonique de 80 ans.

Que de nostalgie allions-nous vivre, ce matin. Que de souvenirs dans la tête de nos enregistreurs humains ou magnétiques, mémoires d'émissions de toutes origines, de toutes cultures, de toutes sensibilités.

Lire la suite

21/10/2006

Notre Gainsbarde, à nous

Les élections en Belgique ont eu lieu. Les vainqueurs effacent les vaincus. Les renversements de situation vont parfois dans des directions insolites et créent pleurs et châtiments. Normal. Mais, nous avons aussi chez nous des "grosses pointures" au PS, au MR et ailleurs.

Des "grosses pointures", les journalistes en sont friands et les interviewer est un sport qu'il faut parfois politique,humourprendre avec le plus grand sérieux avec philosophie et précaution au 2ème, voir au 3ème degré.

Je ne suis pas ici pour ridiculiser, loin s’en faut. J’aime les gens qui ne se donnent pas la grosse tête et qui savent se prendre avec autodérision.

Michel Daerden est de ceux-là.

Original, pour le moins.

Lire la suite

17/10/2006

Des trucs pour les Turcs

La Communauté Européenne joue aussi le scénario connu de "Je t'aime, moi non plus" avec la Turquie depuis le début des relations. Débat idéologique, culturel, on n'en a pas fini d'en parler de l' "intrusion" de la Turquie dans la CE.

europeVoilà plus de 40 ans (1959 en fait) que la Turquie frappe aux portes de l'UE. Le feu vert pour les discussions sur l'adhésion de la Turquie dans l'Union Européenne venait d'être donné en 2005, la porte s'entrouvrait et elle entrait dans le sas de l'Europe sans certitude d'en dépasser le seuil. Si les choses arrivaient dans le sens désiré par les Turcs, dans quinze ans, ce grand pays pouvait entrer dans la grande "famille européenne".

La journaliste Chantal Istace avait ces mots à la radio RTBF1 le 4 octobre 2005 :

Lire la suite

12/10/2006

La vérité qui dérange

A l’occasion de la sortie de son film-documentaire "An Inconvenient Truth" ("Une vérité qui dérange") sur le réchauffement climatique, Al Gore était dimanche 8 octobre à Bruxelles. Il était interviewé par un journaliste de la RTBF.

medium_La_verite_qui_derange.2.jpgCe matin, j’écoutais à la radio l’interview du vice président Al Gore qui a malheureusement raté son entrée dans la grande cours des Présidents des États-Unis en 2000.

Le voici dans son intégralité.

Willy Vandervorst recevait donc Al GORE, l'ancien vice-président des États-Unis; à l'occasion de la sortie du film: "An Inconvenient Truth" ("Une vérité qui dérange").

Lire la suite

23/09/2006

Au diable, les partis

Dire une chose pareille, est-ce un parjure ou simplement le raisonnement de celui qui se veut au dessus de la mêlée... Passer avant l'autre est devenu la règle. Etre dans une famille politique est parfois plus risqué que d'en être l'opposant.

politiqueAutant je déclare haut et fort que l’esprit d’équipe doit être l’arme la plus efficace du progrès, de toutes les avancées dans la technologie et la Science, autant je dirais que l’individu, la personnalité au niveau de la politique est bien plus importante.

Oui, je veux parler du culte de la personnalité qui est, et je n'engage que moi, une bonne chose s'il est bien utilisé et bien compris. Pas en jouant des coudes.

Lire la suite