Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2007

Europe irisée

Ce 5 mai 2007, la Fête de l'Iris, fleur et symbole de Bruxelles avait pris du champ. Il se retrouvait par moment sur les chemins de l'Europe au Berlaymont. Le message est passé: l'Europe s'irise par l'esprit et la forme.

medium_Europe_irisee02.3.jpg                 

Ce samedi, c'était la fête de Bruxelles, représentée par l'iris. Vous vous souvenez peut-être de mon article récent lors du 50ème anniversaire de l'Europe "En manque d'europlanisme". Je rappelais alors tous les plantages et les ratés de sa construction.

On voulait manifestement y attacher une volonté de marquer des points positifs avec son rapprochement avec l'Europe.

Lire la suite

17/03/2007

En manque d'"europlanisme" ?

Depuis plus de cinq ans, nous comptons en euros. Et lui, on le suit à la trace. "Mais, à part ça", comme on dit dans la chanson et certains rêveurs qui en espéraient bien plus de l'idée européenne? Mystère ou bonheur mal compris. "Planisme=Doctrine selon laquelle l'expansion économique ne peut être assurée sans risque qu'au moyen de la planification" (Larousse).

europeLe 25 mars 2007, c'est la fête pour l'Europe. Son cinquantième anniversaire via le Traité de Rome qui instituait et concoctait, de fait, la Communauté européenne. Cette idéologie a généré un enthousiasme sans conteste. Ce sera probablement le cas encore le 24 mars à Bruxelles. La différence sera plus de monde pour applaudir: de 6 membres, la CE est passée à 27 aujourd'hui.

Lire la suite

03/03/2007

Italie à coups de botte

Les problèmes de l'Italie sont-ils derrière ou à venir? Le présent, lui, pédale dans la semoule. Les "combinazione" à l'italienne pendant lesquelles tout s'arrange vont-elles donner le punch nécessaire? Une loi électorale en a décidé autrement et rend le pays ingouvernable.
italie,politiqueL'Italie n'a pas fini de se chercher. En politique, elle passe allègrement de la droite à la gauche avec la même ferveur, la même perte de vitesse. A chaque fois, que l'espoir repaît, on se retrouve à la case départ seulement après quelques mois de gérance. Chanter en travaillant ne suffit manifestement plus.

Le premier ministre Romano Prodi, qui venait en droite ligne d'un long mandat à l'Europe, se casse les dents sur les vieux "fantômes" des arcanes de la politique étrangère.

L'union de la gauche dispose d'une confortable majorité.

Lire la suite

17/10/2006

Des trucs pour les Turcs

La Communauté Européenne joue aussi le scénario connu de "Je t'aime, moi non plus" avec la Turquie depuis le début des relations. Débat idéologique, culturel, on n'en a pas fini d'en parler de l' "intrusion" de la Turquie dans la CE.

europeVoilà plus de 40 ans (1959 en fait) que la Turquie frappe aux portes de l'UE. Le feu vert pour les discussions sur l'adhésion de la Turquie dans l'Union Européenne venait d'être donné en 2005, la porte s'entrouvrait et elle entrait dans le sas de l'Europe sans certitude d'en dépasser le seuil. Si les choses arrivaient dans le sens désiré par les Turcs, dans quinze ans, ce grand pays pouvait entrer dans la grande "famille européenne".

La journaliste Chantal Istace avait ces mots à la radio RTBF1 le 4 octobre 2005 :

Lire la suite

02/09/2006

Tcherno bile ou boum?

Nous sommes bien à l'abri de toutes répétions de ce qui s'est passé il y a 20 ans. Pas si sûr. Plus, on s'approche de l'endroit de l'événement, plus la peur continue malgré l'effort des autorités pour minimiser et faire oublier les conséquences à long terme de la catastrophe de Tchernobyl. 

medium_Tcherno_bile_ou_boom_01.jpg"Les murs se sont mis à trembler et le béton à grincer. Quelque chose de terrible avait dû se passer", se rappelle un ancien ingénieur de la centrale Lénine à 20 kilomètres de la catastrophe du 26 avril 1986 à 01:23. Deux explosions suivirent en pulvérisant le 4ème réacteur, créèrent un trou béant et firent sortir un nuage de poussière radioactives qui allait se répandre au gré des vents et des pluies sur l'Europe entière.

Lire la suite

24/06/2006

Air de Bruxelles et Brusseleer

Visite bruxelloise dans l'allégresse du langage et de l'intérêt touristique.

1.jpg

Autant vous le dire tout de suite, j'aime ma ville malgré ses imperfections.

Commençons, si vous le voulez bien, par les clichés...

Lire la suite

21/01/2006

Veux-tu être mon idole ?

Le besoin de pousser son idole en lieu et place de soi-même n’est pas nouveau mais le phénomène s’est amplifié au point que sa propre existence en est modifiée.

idoleAprès la Grande Bretagne qui avait choisi Winston Churchill comme le plus Grand Anglais, l'Allemagne optait pour Konrad Adenauer, les Pays-Bas, Pim Fortuyn, la France avec De Gaulle (devant Louis Pasteur et l'abbé Pierre), voilà la Belgique qui organisait un show médiatique à grand budget pour désigner le "Plus Grand Belge" dans sa journée de clôture le 20 décembre.

Lire la suite