Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/11/2005

Différence ou indifférence

L'Europe serait devenue une forteresse. Les immigrés en détresse sont refoulés dans les pires conditions par les guetteurs de service. Rappel des faits et de ses raisons.

Paul Hermant, journaliste à la RTBF, lançait ce message fort sur nos antennes ce vendredi 14 octobre:

"Si les mots ont un sens, il existe bel et bien une forteresse Europe. Ces images de clandestins s'attaquant avec échelles de fortunes aux murailles de barbelés nous ont renvoyé au Moyen Age car comment s'attaque-t-on aux forteresses, à leurs mâchicoulis et à leurs barbacanes sinon avec des béliers, des tours et des échelles vous l'avez vu dans tous les films. Et, comme dans tous les films, il y a des morts. On en est à quatorze du côté des migrants, si j'ai bien compté.

Lire la suite

29/10/2005

Grever la grève ?

La grève n'est pas une mince décision. Grèver ses propres ressources pour garder ses acquis. Quel serait l'autre alternative? 

Un coup d’œil au dictionnaire: 

Grever (du latin: gravare=charger) : Soumettre à de lourdes charges. Exemple: Grever l'impôt.

Grève: Jambière d'armure

Grève: (subst. fém.) Terrain plat et uni, généralement constitué de sable et de graviers, sis au bord d'un cours d'eau ou de la mer.

Grève (emprunté à un mot prélatin): Interruption concertée et collective du travail. Elle tire son nom de la place de Grève à Paris. Cette place, située en bord de Seine devant l'hôtel de ville, était un des postes d'accostage des bateaux. Les hommes sans emploi y trouvaient une embauche facile pour les chargements et les déchargements.             

Lire la suite

25/10/2005

Ca brûle...

Une journée porte ouverte chez les pompiers du SIAMU, ce 2 octobre

S'il existe un domaine d'activité qui évolue catastrophe après catastrophe, il s'agit bien de la profession de pompier pour lesquels j'ai une admiration sans borne.

Pour notre sécurité et notre confort, pour réparer nos imprudences, ils sont prêts par idéal à risquer leur propre vie. Les missions qui leur sont allouées s'étendent de plus en plus bien au-delà de l'extinction des feux.  C'est dire si leurs connaissances, leurs expertises multiples doivent s'étendre dans des domaines tout à fait insoupçonnés.

Lire la suite

08/10/2005

Un grain de sel ou de sable en plus

Interview de Jose Emmanuel Barroso sur sa vision de l'Europe (avec quelques commentaires de l'Enfoiré) 

L'actualité commence tout doucement à me faire sauter le bouchon !

Voilà le quatrième billet lui étant consacré en moins de deux semaines. Il y a de quoi casser le rythme habituel de parution ! 

Après la grève générale en France et celle de la Belgique qui a suivi ce vendredi, je crois que l'Enfoiré avait un droit de réponse à fournir à l'interview radio transcrit ci-dessous de ce jeudi matin.  

Lire la suite

04/10/2005

Le mal silencieux

La corruption est la véritable plaie dans notre monde de profits faciles. Le progrès en est souvent freiné.

1.jpgDans notre plus tendre enfance, nos parents nous ont toujours prodigué (à de rares exceptions près qui n'étaient d'ailleurs pas naturelles) une récompense sous forme d'argent de poche pour tout acte nécessitant un effort ou non.

Plus tard, l'habitude en a été prise et devenant adulte, la mentalité de certains n'est pas parvenue à sortir de ce cercle vicieux.

Lire la suite

27/09/2005

Faire moins en faisant mieux ?

Tout n'est pas bon à prendre sans réfléchir aux conséquences et aux relations avec la réalité.

1.jpgOui, il y a des jours où on aurait mieux fait de ne rien entendre !  Jugez plutôt.

Ce matin, j'écoutais la journaliste de la RTBF, Chantal Istace relater les dernières nouvelles de la Commission José Manuel Barroso. Je vous la livre telle quelle retranscrite, car j'en reste bouche bée.

L'Europe est paralysée mais la Commission bouge encore. Qu'on se le dise.

José Manuel Barroso va remettre l'Europe au travail en faisant moins.

Si, si, pour lui, faire mieux, c'est faire moins.

Lire la suite

26/09/2005

La taxe pour s'envoyer en l'air ?

Discussion autour d'un désir de taxer les vols aériens. 

Taxe,aviationLettre ouverte à Monsieur Dominique de Villepin,

Vous vous êtes sans doute éveillé irrité avec un bruit d'avion qui survolait votre maison. Je ne vois d'ailleurs pas d'autres raisons pour laquelle vous vous êtes présenté ce 16 septembre à l'ONU à l'occasion du 60ème anniversaire avec l'idée de proposer une taxe sur les tickets d'avion pour apporter une aide aux pauvres du tiers monde et  pallier l'insuffisance de l'aide publique au développement. Une taxe de cinq Euros par vol serait donc l'idée.

Lire la suite

14/09/2005

Des paroles lourdes de conséquences

Les catastrophes s'expliquent parfois en demi teintes sans y voir de relations immédiates. 

En 1961, J.F. Kennedy prononçait un discours qui allait changer les attitudes des Américains pour de nombreuses années et dont les paroles allaient se retourner en définitive contre eux. Sous une forme anodine qui appelait, au premier degré, à de nombreux applaudissements, il lançait le 20 janvier 1961 lors de son investiture: 

"Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays. 

Sous un chapeau galvanisant l'esprit "dompteur" américain, par ces mots, il montrait et portait aux nues le chemin de l'individualisme à outrance et diabolisait l'"Etat Providence". La solidarité, la pauvreté: connais pas! La réussite attend ceux qui savent l'atteindre avec ses propres atouts dans le jeu de la vie.

Lire la suite

09/07/2005

Identifiez-vous

Notre époque vit des épisodes tragiques difficiles à comprendre. On se sent étranger aux problèmes et pourtant on en subit de plein fouet les effets "collatéraux".

1.jpgDans le monde animal, à de rares exceptions près, il est très difficile de trouver des espèces cannibales ou s’entretuant au sein d’un même groupe.
Si des combats entre mâles sont parfois féroces et peuvent se terminer par la mort d’un des agresseurs ou agressés, c’est toujours pour la conquête d’une belle et par là même, la préparation de sa propre succession.
L’instinct de conservation réside dans les gènes et reste le plus fort. A part, peut-être chez certains insectes (comme la fourmi), on n'entrevoit pas l’idée d’un état guerrier chez les animaux.

Lire la suite

01/07/2005

Coup de pouce à la Démocratie

« La Démocratie par le peuple et pour le peuple ».


0.jpgVoilà ce qui résume la soif de participation des gens à prendre leur destin en charge.
Ceux-ci aspirent aujourd’hui à prendre plus de responsabilité participative.
Cependant, débattre démocratiquement dans des comités de quartiers plus proches des gens fonctionne généralement mieux que les élections organisées périodiquement au niveau du pays (comme nous l’avons vu dans « Vivre dans un monde démocratique, ça vous gratte ? »).
Pouvoir recourir au vote d’une manière synchronisée aux événements qui nécessitent une décision direct et rapide inciterait peut-être l'électeur à plus de civisme.

Lire la suite

18/03/2005

Les oiseaux ne se cachent plus pour mourir

Une directive qui ne manque pas de détracteurs. 

« L'objectif de la proposition de directive Bolkestein est d'établir un cadre juridique qui supprime les obstacles à la liberté d'établissement des prestataires de services et à la libre circulation des services entre les Etats membres et qui garantit aux prestataires, ainsi qu'aux destinataires des services, la sécurité juridique nécessaire à l'exercice effectif de ces deux libertés fondamentales du traité. La proposition couvre une large variété d'activités économiques de services, avec quelques exceptions comme les services financiers, et ne s'applique qu'aux prestataires établis dans un Etat membre »

Lire la suite

18:00 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0)